Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink
Small Tracks 2.0
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

+8
COUTEAU BRUNO
jean-marie(huski)
Ludtz
Lostiznaos
EricMorati
marcelscott
kurgan
track-teur
12 participants
Aller en bas
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 12:36
Salut à tous,
Pour vous faire patienter de l'interminable accouchement soviétique, remontons le temps et arrêtons-nous à une époque troublée, voire terrible, je veux parler de la Patrie en danger suivie de la Terreur, de 1792 à 1794.
Le curieux titre "L'opportuniste" est l'illustration d'un petit scénario-nouvelle d'une soixantaine de pages que j'ai imaginé en 2008, année de la construction de cette plaquette.  Je résume.
C'est l'histoire d'un paysan propriétaire d'un petit domaine qui devient marchand de chevaux. Ce commerce constitue le début de sa fortune. Devant sa propriété, sur la grand route qui traverse le village, il s'est fait  bâtir une maison de maître, juste en face du relais de la poste. Car son obsession secrète, c'est cela: devenir maître de poste.
Notre homme n'est pas un philosophe mais un homme de la terre, rusé, habile, qui flaire toujours les bonnes affaires, se trompe rarement, et sait mieux que quiconque comment faire d'un écu deux écus.
Les événements se précipitent. La Révolution se déroule. Des dragons passent un jour devant chez lui et s'arrêtent. Ils cherchent des chevaux de remonte pour compléter les escadrons dégarnis. Notre homme présente ses chevaux. L'urgence fait que l'on ne discute pas son prix et, le lendemain, ils reviennent avec une grosse sacoche pleine d'écus car le vendeur ne veut pas d'assignats. Cette condition est acceptée pour de futures éventuelles tractations.
La guerre éclate. Le sol national est envahi. La Législative a cédé la place à la Convention Nationale qui durcit la gouvernance. La hiérarchie militaire a fait suivre au Comité de remonte ses offres pour la fourniture de chevaux débourrés, à raison de 30 à 40 toutes les six semaines. Offres acceptées et la Convention lui décerne un brevet officiel de fournisseur de la Guerre qui assoit définitivement son statut et consolide sa fortune.
Il triple son domaine, embauche des valets et des palefreniers et 4 domestiques pour sa femme. Il fait un don à sa commune pour les orphelins des Volontaires tués pour la Patrie. Parallèlement, il s'inscrit au Club des Jacobins où il fait aussi un don, moitié en livres, moitié en assignats à l'intention des veuves et des orphelins.
En même temps que plus gros employeur du canton, il devient un notable à qui on décerne un brevet de civisme.

Un jour, la diligence de Paris qui s'arrête deux fois par jour au relais, arrive à l'heure mais ne peut entrer dans la cour. La grille est fermée malgré les appels et les sons de trompe. Il n'y a plus personne ni à l'auberge ni aux écuries où les chevaux non pansés commencent à hennir.
Notre homme constate et fait quérir le syndic de la commune ainsi que le comité de vigilance pour constater officiellement car il est légaliste et malin. La maison d'auberge est vide. A l'écurie, il manque des chevaux d'attelage et de selle. Il fait constater la vacance de la charge publique et propose de fournir, avec ses propres bêtes, de quoi relayer la diligence et la malle-poste qui suit. Ses valets s'activent et la diligence repart avec des chevaux frais. Tout ceci est officiellement consigné.
Notre homme flaire le bon coup à jouer.
Ayant demandé la réunion des comités communaux pour le soir, il fait déclarer le relais de poste, charge publique, comme "Bien National" et déclare s'en porter acquéreur. Le Comité de la Convention confirme la légalité de l'opération et met le bien aux enchères. A la barre du Tribunal du chef-lieu, il est seul enchérisseur et emporte l'adjudication - il la paye comptant en assignats - qui le fait propriétaire du relais de poste. La confirmation de l'Administration des Postes arrive, officialisant l'intérim de la tenue du relais qu'il a assuré à ses frais. La Nation l'en dédommage et continue de lui commander des chevaux pour la Guerre. N'oublions pas que les courriers de la Convention circulaient uniquement par la malle-poste et ceci par tous les temps et que rien ne devait la retarder.
Je passe sur le côté romanesque de mon topo. L'opportuniste continue ses libéralités, s'attirant des brevets de civisme et de titres à la reconnaissance nationale. Mais sa satisfaction est immense, car, de sa porte, il voit l'auberge et le relais qui est maintenant à lui. Son rêve est enfin réalisé.


Sur la plaquette, compte tenu de l'obsession de notre homme, la maison d'auberge devient un personnage. C'est pourquoi je lui ai accordé un quart de la surface de la plaquette. Comme d'habitude, murs et pavés en bois enduit, charpente bois, tuiles en carton de 450 grammes, linteaux en bois massif.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers12

La voilà au recto en cours d'achèvement

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers13

Un pilier de portail

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers11

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers10

Au verso.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers21

la porte de l'auberge en scratch (carte plastique pyrogravée, marron Humbrol mat, jus de TOB, dry brusching)

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers20

Table en scratch, bancs et baquet Historex.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers14

Le pilier et un vantail. Ma fierté. Le pilier, c'est un carré de sapin de 30x30mm tout bête enduit et travaillé façon pierre. Un bout de moulure en doucine coupé en surplomb et débord, les 2 côtés de coupe travaillés en doucine reconstituée, un autre bout de plat taillé aux dimensions et un cabochon trouvé dans une boîte à rabiot quelconque. Remarquez, dans la lampe, il y a la bougie.
Le vantail. Construit d'après un gabarit dessiné et fabriqué par mes soins au préalable, tout en evergreen et fil de laiton non recuit. Souvenir d'un portail de château(allégé de ses fers forgés décoratifs), la traverse supérieure, cintrée à la chaleur et dressée, m'a donné du mal lorsqu'il a fallu la percer en surplomb exact avec les traverses inférieures pour le passage des barres épointées, sans déviation aucune. Coup de pot, ça a réussi mais j'ai transpiré comme jamais.
Petite fantaisie, la tête de cheval en enseigne. J'ai trouvé que ça ne faisait pas mal: une tête de cheval HISTOREX fendue en deux dans l'épaisseur, collée sur un médaillon et fixé sur un faisceau de trois barres pour un relais de poste.

Pour la première fois, j'ai décidé de ne pas construire la maison, forcément tronquée, en décor aveugle et à l'intérieur noir. Je l'ai prévue d'emblée aménagée et meublée, certes façon rustique, mais pour être vue sur un plateau tournant.

A bientôt pour la suite.
Armand   dit track...
kurgan
kurgan
Colonel
Colonel
Nombre de messages : 24733
Age : 56
Localisation : auvergne(63 puy de dome)
Humeur : .........
Date d'inscription : 02/05/2009

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 16:52
déjà du très beau travail de fait!! cyclops
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 7510
Age : 56
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 17:08
............................ scratch jusqu'ou s'arrêtera-t-il ??????

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité.....L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Mur1 
Belge



L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Honneu10 www.defense.gouv.org
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 19:52
Merci les gars.
La suite vient.
EricMorati
EricMorati
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2315
Age : 59
Localisation : 92
Ma Photo : NO DALP.... LAKOTA TRIBE
Date d'inscription : 26/02/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 20:07
Impressionnant....
What a Face What a Face What a Face
Lostiznaos
Lostiznaos
Commandant
Nombre de messages : 7289
Age : 60
Date d'inscription : 02/06/2013

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 21:57
J'aime beaucoup ton idée, et la petite histoire qui la sous tend! Bravo Bravo
Ludtz
Ludtz
Major
Nombre de messages : 1431
Age : 50
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 11/11/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mar 1 Déc 2015 - 22:40
Ca me dit quelque chose cette plaquette, mais toujours aussi sympa pour les yeux cheers
jean-marie(huski)
jean-marie(huski)
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2176
Age : 72
Date d'inscription : 24/05/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 11:17
toujours aussi bon armand number-one-respect
aussi bien en dio qu'en histoire L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch 709348
avatar
Invité
Invité

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 11:31
J'adore ce genre de maquettisme et j'en redemande.
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 16:58
Merci chers collègues, Eric (de l'Ile de Beauté, Gilles, Ludtz (des montagnes), Jean-Marie (huski) le ch'ti, et Zeus le lumineux...

Bon  on continue. Pour la 1ère fois, j'ai rempli le vide de mon décor et puis, comme l'histoire (imaginée) m'amusait, pourquoi ne pas y placer quelques bricoles mi existantes chez le fabricant, mi scratchées.
Le style (ou la manière, si vous préférez) de construction est on ne peut plus simple.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_11

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_12

Murs en bois enduit, gravure à la pointe sèche ou à la fraise, charpentes et linteaux en bois massif, menuiseries et tuiles en carton de 450 grammes, rhodoid ou plastique de blister pour la vitrerie. Je le répète encore, je n'ai pas inventé l'eau chaude.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo16

Coupe du bâtiment pour montrer le recto et le verso.

Dans le genre révolutionnaire et sans culotte, notre homme en fait des tonnes au point de paraître grotesque mais, malin et rusé, il est toujours dans l'air du temps. Certes devenu maître de poste outre sa qualité de négociant en chevaux, il ne perd jamais de l'œil les besoins de l'armée en chevaux, de selle ou de trait. A un homme qui fait des dons pour les nécessiteux - et la situation économique catastrophique de la jeune République en créait des bataillons - , à un
sans culotte inscrit au club des Jacobins, qui est de loin le premier employeur de son arrondissement, qui porte le bonnet et la cocarde, qui tient table ouverte aux Volontaires de la levée en masse qui font halte chez lui en montant au front, qui est fournisseur officiel de la Guerre, félicité par la Convention Nationale et titulaire de nombreux certificats de civisme et de témoignages de la Nation, nul ne songerait à aller chercher des poux.
Notre homme n'est pas un doctrinaire mais un pragmatique. Les temps sont durs, mais, pour lui, les affaires sont bonnes et, malgré tout, la République, honnête, paye rubis sur l'ongle. Il en profite mais ne le fait pas voir. Les opportunistes sont toujours des gens prudents.
Il a eu l'occasion de se lier d'amitié avec un député de la montagne, Représentant aux Armées, qui s'arrête au relais, lors de ses navettes entre la Convention et l'Armée de l'Ouest qui ravage la Vendée. De leurs conversations, tenues en lieu sûr, il est ainsi informé de l'évolution de la situation politique du pays. Grâce à cela, il redouble de prudence.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_10

"Au canon de la Nation", comme enseigne, c'est bien trouvé, non ?  Tout y est, le canon, immédiatement connoté par un coup à boire (nos collègues du Centre ne seront pas dépaysés) et en même temps symbole du pays en armes, la Nation comme emblème du régime nouveau. Je l'ai peinte à l'huile fine en moins d'une heure. Dans le style naïf, bien entendu.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_18

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo18

De dos, l'opportuniste, maître de poste, qui ne fait pas semblant, assis devant lui, un ancien soldat de l'armée royale qui a gardé l'habit blanc de sa tenue mais n'a plus de havresac qu'il remplace par une grosse musette, à droite, un volontaire avec un habit blanc trouvé je ne sais où, un pantalon de coutil rayé à la mode sans-culotte, lui aussi sans havresac, tout ce petit monde trinque à la santé de la Nation, ce qui est un geste fort civique dont on aurait tort de se gausser. 

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo20

Fin 1792, An I de la République et de la Liberté, on s'aperçut d'une triste réalité dans la tenue au feu des troupes levée récemment. Les Volontaires (dans le civil une grosse majorité de chômeurs), ne manquaient pas de courage et fonçaient avec enthousiasme, n'écoutant pas les ordres. Leurs mouvements incontrôlés, désordonnés, pagailleux, produisirent des hécatombes dans leurs rangs, réduisant à néant toute manœuvre sur le terrain à une époque où la guerre se faisait debout, le tout sans faire avancer d'un pouce la situation militaire, voire en la compromettant définitivement. On procéda alors à ce qu'on a appelé "l'Amalgame", c'est-à-dire qu'on mêlait systématiquement un bataillon d'anciens soldats de l'Armée Royale non licenciés entre deux bataillons de Volontaires de la République. Cette mesure fut radicale et l'indiscipline disparut, au profit de la cohésion et de l'efficacité de la Ligne. Et comme la Convention avait décrété une première fois la levée de 169 bataillons puis encore de 75 bataillons, le rapport de forces fut inversé. La République fut en supériorité numérique et put constituer 14 Armées couvrant toutes les frontières. Comme les officiers d'Ancien Régime - tous des aristocrates - avaient émigré en masse de 75 à 80% (92% dans la Marine), l'encadrement à la va-vite laissa souvent à désirer mais favorisa des hommes bien trempés, courageux et farouches républicains (au départ), des Murat, des Augereau, des Soult, des Lannes, et un certain ... Bonaparte.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo15

Un cheval pour rappeler simplement qu'on est dans la cour d'un relais de poste, qui ne peut se résumer qu'à la seule inscription sur le piler d'entrée.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo17

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_13

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_14

Des miches de pain, du vin à volonté et, pour certains, de la soupe au lard servie par la femme du maître, des outils rustiques.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_20

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_15

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_16

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_21

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_22

Je vous ai indiqué comment et pourquoi j'avais réalisé ce portail ainsi décoré. On notera quelques chiures de pigeon...

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_23

... et la borne de l'entrée charretière pour la protection du portail contre les moyeux ferrés des voitures.

Et le dedans, alors ?

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers16

Porte, table, meubles d'angle en scratch.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Divers17

Les mêmes en plus grand.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo11

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo13

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo12

Vous avez maintenant une vue d'ensemble du remplissage de l'intérieur. En dehors du portail, qui a exigé la fabrication d'un gabarit, je suis très fier de la pendule comtoise, de la huche et de l'armoire d'angle dans la chambre. Moi qui emploie très peu le milliput, j'ai utilisé ce matériaux pour faire les oreillers et l'édredon. Les chaises sont Historex mais pas le reste du mobilier.

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo23

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo25

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo27

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Les_vo26

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_25

Evidemment, cela fait bizarre une maison ainsi coupée. Elle n'est pas belle ma pendule? mdr  

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_29

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_28

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_26

Ca vous ira pour le roupillon, après une bonne potée ?  lol!

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_27

Et si Madame veut se refaire une beauté... la coiffeuse est sa disposition...

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Lopp2_30

A part la chaise, c'est tout scratch, sauf les poignées de la commode qui viennent de la boîte à rabiot (je crois que c'était des attaches de ridelles sur un chariot...).

Maintenant, vous avez vu.

Petit épilogue.

An II de la République. Sa tâche achevée à l'Armée de l'Ouest, le Représentant aux Armées revient à Paris. Sa dernière étape est chez notre homme qui l'accueille avec tous les honneurs. Petite conversation privée. L'opportuniste apprend que le vent tourne à Paris; que l'on est à la Grande Terreur; que la Convention Nationale est divisée entre montagnards extrémistes autour de Robespierre, modérés et le Marais ou la Plaine; que, malgré la menace de la Commune insurrectionnelle de Paris, les montagnards sont très largement minoritaires au sein de la Convention; que l'air bruisse de complots dans toutes les directions; que le Comité de Salut Public lui-même est divisé et que Robespierre y est de plus en plus contesté; que lui, le Représentant, n'est plus vraiment pressé de regagner Paris, si ce n'est pour y démissionner, précisant qu'il ne fait pas partie du clan des robespierristes.
Dès le lendemain, l'opportuniste file au Club des Jacobins et, prétextant les charges de la Poste et son surcroît d'activité, démissionne. Pas fou!
Robespierre et les siens sont guillotinés. La Terreur cesse. Le Directoire s'installe, il se proclame ami des Directeurs  mais il ne juge pas indispensable de changer son enseigne. Le Représentant aux Armées se retire de la politique et s'installe avocat à Colmar.
En revanche, il ne cesse de râler contre les commandes raréfiées de chevaux mais surtout les retards de paiements (un comble! des assignats !!!) qu'il reproche à ce régime impécunieux et corrompu jusqu'à l'os. 
Arrive l'Empire. C'est son apothéose. Il repeint son enseigne en changeant l'inscriptioon qui devient " Au canon impérial". Les commandes de chevaux affluent pour toutes les campagnes et les napoléons s'entassent, gros, tout neufs et innombrables. Il est partisan de l'Empire à outrance et le fait savoir tous azimuts. Dans toutes les chambres de son auberge, il y a des portraits de l'Empereur.
On boit à sa santé, à ses victoires et on compte les pièces. On songe à lui un moment comme président du Tribunal de commerce du département...
Avec sa femme, et comme ils n'avaient pas eu d'enfants, il a adopté officiellement p'tit Louis, le petit apprenti de douze ans du relais abandonné tout seul dans son écurie lors de la fuite du maître de poste et de son personnel. Entretemps, à l'occasion d'une tentative de reprise de son bien par l'ancien maître de poste à la tête d'une bande d'égorgeurs, tentative qui se termina sur l'échafaud pour tous, on avait appris que la fuite avait été provoquée par l'ancien seigneur du lieu, recherché par le Comité de Sûreté Générale, qui avait soudoyé le maître de poste pour le faire passer à l'étranger moyennant une énorme bourse d'or.
Il a fait faire à p'tit Louis de bonnes études dans les meilleurs établissements et, parallèlement, fait éduquer ses jeunes frères et soeurs.
Le retour des Bourbons ne l'enchante pas. Il se force, dans l'air du temps, à repeindre son enseigne avec 3 fleurs de lys et se proclame royaliste modéré, mais sans enthousiasme affiché.
Pendant les Cent Jours, il n'a pas le temps de changer son enseigne.
La Restauration, avec les réductions des budgets militaires au profit du "Milliard des émigrés" (indemnisations), les commandes de chevaux chutent drastiquement. En attendant la suite, il planque ses napoléons en regrettant secrètement l'Empire qui payait bien.
Après la Révolution de Juillet, l'opportuniste marie p'tit Louis à la fille unique et richissime du plus gros négociant import-export de tissus du nouveau royaume.
Désormais assis sur une montagne d'or, notre homme, qui maintenant habite un château, décide de se retirer, de ne plus changer d'enseigne et de devenir enfin ... rentier.

That's all, Folks !!!  J'espère que vous aimerez.
Armand   dit track... (jacobin au début..., impérial définitif...)
COUTEAU BRUNO
COUTEAU BRUNO
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 2679
Age : 56
Localisation : 44340 Bouguenais
Humeur : ça dépend des jours
Date d'inscription : 01/11/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 17:29
Bon bah voila MÔSSIEUR fait aussi dans la menuiserie  mdr C'est dantesque et bravo pour la p'tite histoire.
avatar
Invité
Invité

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 18:30
C'est pas souvent que l'on voit des dios de cette qualité, un vrai plaisir. Je suis vraiment accroc de ce genre de maquettisme.
jean-marie(huski)
jean-marie(huski)
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2176
Age : 72
Date d'inscription : 24/05/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 19:20
y as pas de mot pour décrire ce somptueux dio number-one-respect chapeaux bas L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch 709348
Ludtz
Ludtz
Major
Nombre de messages : 1431
Age : 50
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 11/11/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 20:26
Top, une fois de plus, la plaquette toute autant que l'histoire !!!
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 7510
Age : 56
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 20:49
moi, je ne sais plus quoi dire......donc je médite sur le sens de mon avenir de maquettiste scratch scratch scratch

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité.....L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Mur1 
Belge



L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Honneu10 www.defense.gouv.org
Lostiznaos
Lostiznaos
Commandant
Nombre de messages : 7289
Age : 60
Date d'inscription : 02/06/2013

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Mer 2 Déc 2015 - 21:16
Oui, toujours aussi sympa!
Je suis critique sur deux chose : une partie de ton texte un peu trop dans le mouv actuel à propos de robespierre, et le look de ton opportuniste qui fait trop parisien pour un provincial, surtout un monsieur arrivé comme tu le décrit qui devrait poser bien plus au notable local qu'au sans culotte, même en l'an II!
N'oublions pas que la Convention avait favorisé les municipalité de canton en lieu et place des municipalités de communes et que le poids des notables ruraux avait commencé à croître à cette époque. contrairement à ce que l'on raconte souvent, c'est sur ces notables enrichis par la vente des biens nationaux que s'appuyait l'assemblée nationale... Même sous la Terreur!
Pour le reste, c'est un superbe travail modéliste! number-one-respect number-one-respect
fgeiu
fgeiu
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 13325
Age : 59
Localisation : Somewhere over the rainbow...
Humeur : Bonne, même sous la pluie
Date d'inscription : 02/09/2013

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 1:19
Moi, j'aime la paille dans les sabots et l'intérieur de la maison !

Et tout le reste !

_________________
Jean-Louis "fgeiu"

En cours:
CSS Hunley - Admiral Kuznetsov - Otter - Land Rover WMIK - Pistolet à rouet - Sherman 1/48 - Para Indochine 120 mm - Sous-Lieutenant 20ème Dragons - Dio tracteur Case VAI - Dio Panther D - Tankietka - Jeep Willys Revell - Jeep Bantam - Jeep Hotchkiss - Dio Kübelwagen 1/24 - Dio Steyr 1500 Flak - Locomotive WR 360 C12 - Soldat anglais 120 mm - Confédéré 90 mm - B1 bis post-apocalyptique - Space Patrol - Gaz 67 - Ford Model A - Liste non exhaustive !
 L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch 2002502625
Facebook: https://fr-fr.facebook.com/people/Jld-Maquettes/100010333206039

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Thumbn10
Jerry Can
Jerry Can
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 21072
Age : 55
Localisation : Québec, la vieille capitale
Humeur : Ces temps-ci, c'est un jour à la fois
Ma Photo : L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Srb-1010
Date d'inscription : 20/09/2010
https://pixelatiredaile.wordpress.com/

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 1:37
Une magnifique reconstitution ! Tout est très très bien réalisé. Du véritable modélisme. Chapeau.

_________________
Steeve "Jerry Can"
Aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ma vie 




En cours :  À venir
Terminés: Sdkfz 222 DAK ; Matilda Mk2; BA-64; Autoblinda AB-41; C15TA canadien; Marmon-Herrington Mk3; Renault-UE, Juno Beach-1944
Sur la glace: Staghound; M3 Grant; Marder 2; Sherman-ARV

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Srb_0910
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 13:12
Vraiment  Merci à vous tous pour votre intérêt et vos appréciations sympathiques.

Quelques détails: les assiettes en étain sont faites par pression sur un semblant de moule légèrement creux, non créé spécialement mais utilisé pour l'occasion comme correspondant à des dimensions convenables.
Les chopes en étain sont des tronçons de 10mm coupés dans un petit tube plastique. J'ai obturé le fond avec de la carte fine collée à la cyano.
2 trous pour passer l'anse en laiton recuit. Il n'y a vraiment rien de sorcier dans ce procédé.
Les meubles sont en carte plastique plus ou moins épaisse. Les quelques ornements cuivrés: les gonds sont tournés, c'est faciles. Les poignées viennent des pièces Historex de même que les rosaces qui sont des ornements du harnachement à la hongroise.

à Gilles: vis-à-vis de Robespierre, je reste neutre. Je ne fais qu' appuyer mon récit sur des faits et une chronologie parfaitement admis. Voulue et organisée par Robespierre, la Fête de l'Etre Suprême, que personnellement je considère comme le comble du ridicule dans son déroulement, fut très largement moquée par les parlementaires eux-mêmes mais en secret, bien sûr. Ajoutons à cela l'aggravation de la Terreur, la crise économique, le chômage, la faim et la lassitude apeurée des gens de ne plus voir en réponse que des exécutions publiques, c'est un contexte que la Convention ne peut ignorer. Je rappelle en passant que la grogne des Parisiens était telle que le Comité ordonna le déplacement de la guillotine de la Place de la Révolution (actuelle Concorde) à la Barrière du Trône Renversé (actuelle place de la Nation), barrière signifiant une des portes de Paris. La guillotine ne reviendra à sa place initiale que pour l'xécution de Robespierre et de son clan. C'est à partir de ce moment là que le vent commence à tourner pour Robespierre au sein même de la Convention. Car, au Comité de Salut Public qui était en fait le gouvernement de la République, Robespierre était largement minoritaire. Ne le soutenaient plus que Couthon et Saint-Just. La sinistre Loi du 10 juin 1794 fut entièrement rédigée de sa main. Ce jour-là, il avait eu oublier les principes de la Déclaration des Droits de l'Homme quand, d'un trait de plume, il abolit les droits de la défense: les défenseurs étaient exclus des débats devant le Tribunal Révolutionnaire. Dès la fin juin, il ne remet plus les pieds à la Convention et pas davantage au Comité de Salut Public. Tout le monde a peur de tout le monde, tout le monde a marre de la guillotine et du sang coulé en vertu de cette Loi scélérate, l'atmosphère propice aux complots est détestable et pendant ce temps, le peuple a faim, grogne et s'exaspère. Et quand
Robespierre réapparaît dans les deux instances: Comité et Convention, c'est pour être rudement contesté, rejeté et finalement décrété d'accusation. En faisant peur à trop de gens, il a fédéré contre lui les principales têtes politiques dans un complot qui, vu les procédures expéditives en vigueur, ne pouvait que lui être fatal. Cela ne pardonne pas.

L'opportuniste fait-il parisien? L'iconographie qu'on a l'habitude de retenir de ces temps troubles est celle de sans-culottes débraillés, sales et repoussants, sanglants et assez souvent avinés. On la complète par celle des harpies au langage de poissonnières de la Halle et des tricoteuses hystériques des loges du Tribunal Révolutionnaire. Cela, c'est la populace que je ne confonds pas avec le peuple, nuance.Cette iconographie,  on la déclare parisienne parce que c'est à Paris, forcément, en vertu de la centralisation jacobine, que se déroulèrent les événements marquants de la Révolution, comme si elle était représentative d'une mode. Notre homme joue habilement sur tous les tableaux. Il n'y a pas de mode mais lui comprend qu'il a intérêt "à faire peuple" et s'est composé un personnage grotesque mais, c'est dans l'air du temps et, pour savoir flairer cet air, il est imbattable. 

A+, chers collègues. J'ai encore en réserve un truc récent dans ce goût-là
Armand    dit track...
le_sottevillais
le_sottevillais
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2132
Age : 51
Localisation : Sotteville les Rouen
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 09/07/2013

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 13:25
Superbe, énorme, les mots me manquent. La qualité de ton travail est incomparable.
Chapeau bas M. Armand dit track L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch 549934  J'attends avec joie la suite de t'es aventures.
gedeon
gedeon
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1616
Age : 58
Localisation : Moselle 57
Humeur : Toujours faire au mieux
Date d'inscription : 25/06/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 13:52
Le souci de détail, la maitrise de la déco et de la mise en place des éléments du diorama, tout y est !.Je n'ose pas imaginer le temps passé sur tes décors et tes figurines je reste sans voix.

(moi qui ne peut pas passer plus de 2 heures maxi sur une figurine, à cause de ma main et de mon dos, , j'en suis jaloux !).

Bravo c'est tout simplement un superbe travail, dont ou ne se lasse pas de regarder et re-regarder.
Salut number-one-respect
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 15:24
Merci, le_sottevillais, merci pour ton enthousiasme. Je ne crois pas que mon travail soit incomparable,
il y a  aussi de sacrées belles choses, à des degrés divers, sur ce forum.
Mais ça fait plaisir de voir que c'est apprécié.

C'est vrai, gedeon, je ne compte pas mes heures, quand je suis enfermé dans la bulle de mon projet.
Parfois, je pars sur une idée et, très vite, je m'aperçois de ce qui cloche et vient une autre idée qui  améliore.
Certes, pendant ce temps, les heures tournent.
Mais il n'empêche que ta peinture de figurines est bien supérieure à la mienne.
Et c'est heureux parce que tu montres l'exemple à suivre.

Encore Merci à tous les deux.
Armand
gedeon
gedeon
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1616
Age : 58
Localisation : Moselle 57
Humeur : Toujours faire au mieux
Date d'inscription : 25/06/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 16:53
En réponse à ton dernier message:
Non non, je ne peins pas en 2 heures, mais je ne peux pas peindre plus de deux heures d'affilées suite à mon opération de la main droite, et de mes problèmes de dos (il me faut entre 6 et 10 heures pour peindre une figurine simple). Salut
jean-marie(huski)
jean-marie(huski)
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2176
Age : 72
Date d'inscription : 24/05/2015

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 19:58
belle leçon d'histoire number-one-respect
Lostiznaos
Lostiznaos
Commandant
Nombre de messages : 7289
Age : 60
Date d'inscription : 02/06/2013

L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch Empty Re: L'opportuniste - HISTOREX 1/32e et scratch

Jeu 3 Déc 2015 - 21:37
Une fois de plus, pas de critique négative de ton travail, bien au contraire!

Je ne suis ni pour ni contre... Ni neutre vis à vis de Robespierre, j'essaie d'analyser une période historique que l'on a tendance à caricaturer aujourd'hui pour des tas de raisons.

Il se trouve que j'ai consacré une bonne partie de mes études universitaires à la Révolution en Isère, et à fouiller dans les archives départementales et municipales, je te donne juste les éléments que j'ai pu les retirer des archives pour l'aspect local!

Ton personnage est très réaliste dans ton récit ; j'ai des fiches sur les maires de la période 1792-1850... Dans les villages ce sont les mêmes à 90%...
J'en ai une comme cela (un notaire) qui a été maire de 1791 à 1849 avant de laisser la place... A son fils!
Les descriptions des grands évènements rapportés à l'échelle du village ou du canton (pas des grandes villes comme Lyon ou Nantes) donnent un ton assez différent, amorti pourrait-on dire, avec un grand pragmatisme en particulier dans les régions frontalières comme le Dauphiné où la guerre s'impose avec des menaces d'invasion très concrètes.
J'ai de jolies descriptions de la fête l’Être Suprême en Rhône Alpes, et des discours ampoulés des unanimités de façade. Il est clair que personne ne s'y intéressait, ni ne comprenait d'ailleurs cette "religion nouvelle" sans base dans la culture populaire. Le problème c'est qu'elle n'était pas "le comble du ridicule" comme tu le dis, mais une orientation politique précise qui visait d'abord à combattre l'athéisme croissant dans une partie des Sections de Sans Culottes parisiens!
On pourrait dire à peu près la même chose du "fédéralisme" des uns opposé au "centralisme" des autres!
Pour la période de la Terreur, le problème de lecture est que toute l'Assemblée a voté les lois terroristes tant que les députés avaient le sentiment de l'urgence militaire, ceux qui ont voté contre Robespierre sont les mêmes, et ce sont encore ceux qui feront les beaux jours du Consulat et de l'Empire, sinon même de la Restauration!
La Terreur s'est abattue aussi bien contre les "Enragés" (la populace dont tu parles?) que contre les "Indulgents" comme on disait à l'époque. Ceux qui ont vraiment fait la politique de l'époque, c'est le "Marais", les opportunistes effectivement, qui ont voté avec les loups...
Il ne s'agit pas de défendre la Terreur, entendons nous bien, mais d'éviter les simplifications qui pour beaucoup reposent sur des justifications "après coup" de gens qui n'avaient le nez bien propres!
A+
Gilles(lostiznaos)
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum