Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink
Small Tracks 2.0
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Yoyo.le.petaf
Yoyo.le.petaf
Capitaine
Capitaine
Nombre de messages : 3398
Age : 48
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 17/08/2013

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 1:17
Le problème n'est pas une question d'offre: elle est pléthorique...
C'est plus d'arriver à convaincre:
BB 67390
Normandyard
Legrosminet
Oioid
Corsair
Flyingtiger
Jeepy
Vincent09
pat
tdm010
Fouga53
fombec6
Keskonrix

Ce sont quelques uns des 42 inscrits qui sont passés sur le site aujourd'hui. Certains y  sont inscrits depuis longtemps.  Mais quelles raisons font que leur participation reste discrète? Quel est le frein qui les empêche de s'exprimer? 
Pour moi, le coeur du problème est de faire en sorte que sur les 53 inscrits depuis le début de l'année il y en ait un peu plus que 4-5 qui deviennent vraiment actif ( et au vu de ce qui a été  présentés, je ne pense pas que l'on puisse parler de débutants...)
Lysander001
Lysander001
Capitaine
Capitaine
Nombre de messages : 4469
Age : 42
Localisation : Mayenne 53320
Humeur : Toujours bonne, un poil impulsif.
Date d'inscription : 23/10/2015

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 3:54
@Pheeling a écrit:Plus d'autres idées, avis, suggestions ?  Sniiiffff

Yoyo soulève un bon point : les débutants peuvent être refroidis par la hauteur de ce qu'on voit dans les concours. Or, entre d.buter et les expos, il y a tout un monde dont celui du maquettisme pour le fun ... c'est quoi, 90% de nous autres ? 


Comment utiliser Internet pour promouvoir notre hobby et donc susciter p.ex. des "passions" voire encourager les fabricants à se montrer plus créatifs, nous proposer plus de choix, passer aux années 2015+ ?
Après, il est difficile pour beaucoup de passer à autres choses et d'avoir l'envie de le faire. En bref, il faut une motivation. Perso, ma fille aînée fait de la musique. Comme c'est moi qui l'accompagne, il est vrai que je me suis posé la question de me mettre à un instrument de musique. J'apprends en même temps qu'elle lol! . Mais bon, je n'en ai pas envie. Cela fait un "truc" en plus à faire, à gérer. Est-ce que je vais avoir le temps de faire? ... Et pour moi, c'est comme la maquette: au début on est nul, puis, plus les difficultés sont passées et plus on s'améliore.
Lorsque je regarde dans mon entourage, beaucoup sont aux jeux vidéo: ils en oublient même leur vie familiale et d'autres sont plutôt pantouflards et restent scotcher devant la TV dans leur canapé. En bref, pas beaucoup ont un hobby (quelques pécheurs ou jardiniers).
Après, il ne faut pas oublier qu'il faut aussi "aimer" ce servir de ses mains. Pourtant qu'est-ce qu'il est gratifiant de contempler un travail fait de ses propres mains et quel qu'il soit.

Par contre, pour ma part, certains journaux de notre hobby ne favorisent pas l'entrée dans le hobby de la maquette car c'est le TOP OVER THE TOP. Ok c'est beau, mais moi quand je fais c'est pas pareil... D'autres part, qui aujourd'hui fait du modélisme sans avoir un aérographe. Qui n'a pas trouvé son prix exorbitant (avec le compresseur bien sûr). Quand je vois que mon père à peint dans les années 90, la coque au 1/350 de son Yamato de Tamiya avec de la peinture Tamiya. Et je peux dire vous que même si le rendu est moins beau qu'à l'aérographe, le coup de main est là. Et pas besoin de pièce en aftermarket. Aujourd'hui, il faut si, il faut cela, ...

C'est bête à dire, mais même à mon travail quand je parle de maquette, tout le monde me regarde avec des yeux gros comme un ballon: la méconnaissance, le préjugé.

J'ai eu des entretiens d'embauche récemment. Avant je mettais boxe anglaise car je l'ai pratiqué pendant 5 ans. Comme c'est écris sur mon CV, j'avais toujours une question. Aujourd'hui, c'est modélisme, je n'ai jamais eu de question.

_________________
Travaux finis: Trop peu...
Travaux en cours: Beaucoup trop...
gilles
gilles
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1710
Age : 58
Localisation : Saint-Louis alsace
Humeur : ca dépend des jours :-)
Date d'inscription : 11/04/2012

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 8:21
j'y crois pas Yoyo fait des stat lol!
gilles
gilles
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1710
Age : 58
Localisation : Saint-Louis alsace
Humeur : ca dépend des jours :-)
Date d'inscription : 11/04/2012

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 8:24
je pense qu'il faut convertir les plus jeunes, ce sont eux les relèves
il faut créer des assos pour promouvoir notre hobby mais ne serions pas devenus un peu des don quichotte ? est ce que cela tient au pays ? je sais que nos amis belges et hollandais sont très prolifiques en ce qui concerne le maquettisme

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

PAPY GEGE
PAPY GEGE
Capitaine
Capitaine
Nombre de messages : 4756
Age : 73
Localisation : BAUGE en Maine et Loire
Humeur : Mes réalisations a ma guise
Date d'inscription : 06/03/2012

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 17:46
Je vais faire simple pour résumer notre époque si possible
" il faut être le plus beau, le plus fort et le premier en tout" et "avoir les dernières nouveautés en tous genres".
Après la sagesse des anciens...

Cela n'engage que moi, mais nous sommes dans un monde de fuite en avant...
7IVAN
7IVAN
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1517
Age : 50
Localisation : ..dans le centre...
Humeur : Une fois oui, une fois non..
Date d'inscription : 04/05/2013

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 29 Mai - 21:33
@PAPY GEGE a écrit:Je vais faire simple pour résumer notre époque si possible
" il faut être le plus beau, le plus fort et le premier en tout" et "avoir les dernières nouveautés en tous genres".


En un mot, il faute être "américain"......"The Best" ... L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 265475 L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 265475 L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 265475 L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 265475 L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 265475 .....Humour, humour ! Salut

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

gilles
gilles
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1710
Age : 58
Localisation : Saint-Louis alsace
Humeur : ca dépend des jours :-)
Date d'inscription : 11/04/2012

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 5 Juin - 3:29
Pheeling il y a peinture et peinture. Certes pour peindre une armée niveau concours il faudrait des lustres mais il y a aussi des figurinistes qui n'achètent qu'une seule figurine et la peignent à tomber par terre tellement c'est beau quand on pense que les figurines n'excèdent pas 3 cm.

va faire un tour sur les résultats des concours du gamesday ou du golden demon mais attention ça pique grave les yeux
razorback 90
razorback 90
1ère classe
Nombre de messages : 75
Age : 70
Localisation : belfort
Humeur : en fonction du temps
Date d'inscription : 19/04/2009

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 5 Juin - 4:24
et il faut pas non plus ne viser que le haut du panier , perso j'expose à chaque fois que possible et tant pis si je ne suis pas au top niveau , l'essentiel est que je m'éclate avec les potes des autres clubs ou individuels, un bon WE de franche rigolade , accessoirement de bonne bouffe  ça vaut tous les anti- dépresseurs

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Yoyo.le.petaf
Yoyo.le.petaf
Capitaine
Capitaine
Nombre de messages : 3398
Age : 48
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 17/08/2013

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 11 Sep - 2:00
@Pheeling a écrit:
C'est effrayant pour 1000 raisons, et je vois le maquettisme comme une école de patience, de minutie, éducative (documentation), de tolérance à l'autre (à moins d'oublier qu'on a tous débuté et qu'on montre rarement ces résultats-là), etc.
Euh ça, c'est la forme adulte de la maquette... Qui se rappelle de l'époque ou c'était un truc à monter en quelques heures avant de faire des combats aériens acharnés au dessus de la table basse ou la 15ème attaque du canapé?


P.ex. les inscrits qui ne s'affichent pas :
- viennent-ils juste pour trouver des bonnes adresses moins chères (démarche qui nuit aux magasins) ?
- viennent-ils apprendre (un des buts du forum), mais ne montrent rien car ils pensent que seuls les "bons/très bons" osent s'afficher (réflexe/syndrome FB) ?
- sont-ils découragés en ne voyant que des dios superbes avec systématiquement des compliments et pas de critiques (positives) ?
- voient-ils dans le forum des vitrines personnelles plutôt qu'un espace de discussion ?


J'aurai tendance à dire 2 et 3: l'auto-censure en pousse beaucoup à ne pas poster... Mais il faudrait réfléchir aussi à la difficulté "technique" de consultation et de mise en ligne à partir d'un téléphone portable qui remplace de plus en plus l'ordinateur de bureau/portable. 
Pour la consultation, les innombrables allez et retours entre page d'accueil et les posts me crispe vite...
Pour la mise en ligne, entre essayer de taper un texte un peu long et en plus rajouter des photos.. .J'y ai joué pendant les vacances (le post du Sopwith 1B.1) et honnêtement je ne le ferai pas tous les jours.
Dans les 2 cas, à comparer avec la fluidité de Facebook... Ce qui fait que je consulte Facebook quasiment exclusivement sur mon téléphone et les forums à partir de mon ordinateur. Et que le volume de mes réponses est très différent selon le support!

Peu importe, certains magasins pourraient (devraient ?) proposer des ateliers de découverte, fréquenter et encourager des expos locales, des salons, faire leur marketing (Games Workshop m'a fait revenir comme ça fin 2015, Michaels (artisanat) le fait, les artisans/micro-magasins web le font) ...

C'est vraiment triste de voir des enseignes ou marques disparaitre (on peut s'en détacher en se disant "c'est l'époque qui veut ça"), mais un des arguments que j'aime pour les vendeurs qui ne vendent pas en disant "les gens n'ont plus d'argent" est celui-ci :

Alors les magasins qui pensent que le maquettisme est un loisir "has been", qu'ont-ils fait pour assurer leur avenir, pour encourager une relève ? Qu'ont-ils fait hormis espérer ou surfer sur des ventes de masse sans action de leur part autre qu'encaisser des paiements ?
Est-ce la responsabilité exclusive des salons de promouvoir un loisir économique et relaxant ou est-ce aussi un % de responsabilité des vendeurs de venir vers les clients écouter et recevoir leurs attentes pour s'y adapter ?
Est-ce plus facile de dire "un salon ou un club c'est trop de travail" ou "si je ferme, c'est pas ma faute, c'est celle du système mondial (vous pouvez choisir un autre motif Very Happy)" ?
Pointer du doigt les magasins est  à mon avis injuste. Le problème est très certainement plus lointain avec entre autres points:
- la grande vague de faillite/stagnation des marques de maquettes dans les années 80 et son corollaire qu'est la disparition de la maquette d'un loisir de masse disponible partout vers un loisirs plus spécialisé. Cela est passé par une disponibilité quasi universelle (petits marchand de journaux/de jouets/supermarchés) vers des magasins de plus en plus important (uniquement disponible dans le grand magasin de jouet de la ville la plus proche) puis de plus en plus spécialisés (les Kits'n'doc/Eole pour les parisiens).
maintenant, le tissu des magasins est trop distendu pour qu'il puisse relancer un moteur.
- Une moindre appétence de la population pour le thème représenté, ce qui ne pousse pas ensuite à essayer de le représenter sous une forme ou une autre... 
- La nostalgie d'avoir vu disparaître un "age d'or" Pour le ferroviaire, c'est l'effacement de la vapeur au profit du diesel dans les années 50-60. Pour l'aviation, la disparition du dogfight au profit du missile tiré de loin... Pour le terrestre, ça pourrait être la disparition du Pacte de Varsovie et de l'éventuel retour des grands combats de chars à la Koursk...
Yoyo.le.petaf
Yoyo.le.petaf
Capitaine
Capitaine
Nombre de messages : 3398
Age : 48
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 17/08/2013

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 11 Sep - 2:13
@Pheeling a écrit:Sur un autre forum je viens de prendre conscience d'une piste de succès, et pourquoi j'ai le sentiment d'un regain chez les figurinistes. Résumé :
- la peinture est tout un art, et la figurine est une branche parfois très séparée de la maquette. A mon avis à tort, la figurine se suffit parfois à elle-même, alors qu'une maquette sans une belle peinture et des figurines minimalement bien faites, ben ... nope !
- j'ai 5 fois plus de teintes que nécessaire (acryliques comparé à si j'avais des huiles), et Citadel a simplement très bien pensé son modèle :
-- ils ont des recettes prêtes à l'emploi pour les débutants conçues pour peindre rapidement des figurines de jeu de plateau
-- comme Vallejo, ils ont des dizaines de teintes alors qu'un peintre à l'huile travaille avec 10-20 teintes.

Leur modèle fonctionne assez bien pour avoir doublé leur choix de teintes en 2012. Vallejo a aussi du succès et dépasse 210 je crois.


Pourquoi ? Selon ma compréhension :

  1. parce qu'ils ont résolu la complexité d'approche qu'un débutant rencontre en figurines de jeu : il peint pour personnaliser puis jouer et non aller à des concours
  2. ils offrent des recettes prêtes à l'emploi : pinceaux, teintes combinées, techniques simples, textures directement utilisables, socles, etc.
  3. les acryliques sèchent plus vite que nos Humbrol historiques,ce qui permet de faire plusieurs avancées en 1 jour



Ce qui a disparu actuellement est le marche-pied qu'à été Internet il y a 15-20 ans pour pleins de maquettistes (dont moi). Celui qui nous a fait passé de barbouilleur monochrome à des montages/peintures progressivement de plus en plus complexes et à un meilleur rendu. 
Les nouveaux "systèmes d'armes" que sont maintenant les gammes de peintures (à ta liste, je rajouterai aussi tout ce que Mig Jiminez à essaimé entre AK interactive/Vallejo/Mig) mais ça manque de modes d'emploi (quoi que), surtout pour arriver à progresser. 


Et si c'est ce qui manquait justement pour promouvoir les maquettes à monter ?

  • pourquoi les salons attirent d'abord les maquettistes expérimentés ? A cause du niveau des dios présentés ? A cause du choix, de la variété, des achats/ventes d'occasion ?
  • pourquoi l'âge moyen des salons de maquettes parait-il plus élevé que les salles de jeux de plateau avec les Warhammer et autres fréquentées par des - de 30 ans et dont sont carrément absents les + de 40 ans ?


Pour moi, typiquement un effet de génération, de la même manière que le ferroviaire regarde peu le maquettiste qui regarde peu le figuriniste qui regarde peu le wargammeur. Ce sont des  mondes apparemment très voisins, mais avec des besoins au final très différent.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Jojo_dlp
Caporal
Caporal
Nombre de messages : 186
Age : 21
Localisation : Limousin
Humeur : Toujours motivé
Date d'inscription : 30/08/2017

L'avenir des salons de maquettisme vs Internet - Page 2 Empty Re: L'avenir des salons de maquettisme vs Internet

Lun 11 Sep - 7:53
Bonsoir tout le monde,

j'ai aperçu ce topic sur la page d'accueil et le titre m'a donné envie de lire. Je me permet de répondre en tant que jeune, très jeune, qui s'est inscrit très récemment sur ce forum. Et c'est précisément ce qui me fait réagir.

Le titre du sujet m'a d'abord paru assez connoté, et je m'attendais à trouver des réponses prônant la supériorité des salons de modélisme sur le méchant internet : et bien pas du tout , et c'est tant mieux, je me suis fait avoir par les préjugés, sur lesquels je reviendrai plus tard. Je me permet d'apporter mon point de vue sur la question...

Pourquoi les salons de modélisme ne permettent que d'entretenir et pas d'élargir ? Parce que ce sont des événements qui ne sont disponibles que pour des gens passionnés, dont la routine le permet, qui sont prêt à faire de la route, et y consacrer une journée. En tant que mineur, non motorisé, je ne serait pas prêt à prendre le train et faire des dizaines/centaines de kilomètres pour une expo qui ne montrerait que des chefs d’œuvres, ou alors seulement en temps que spectateur (pour m'en mettre plein les mirettes) et non pas acteur modéliste, qui ferait tâche au milieu de tout ça... Les salons servent à prêcher des convaincus...

Internet, lui à ses arguments : une disponibilité 24h/24h, au gré du temps que le modéliste veut bien lui accorder. C'est le modéliste qui gère le temps qu'il cède au modélisme, et non pas l'inverse.
 De plus, les forums sont des lieux où l'on prend sûrement plus facilement la parole, et moyennant quelques photos, qui permettent d'obtenir des conseils ou renseignements rapides et efficaces... Certes, c'est peut-être moins humain, mais certainement plus en adéquation avec le mode de vie actuel. Et quel plaisir de progresser et/ou contempler sans dépenser des dizaines d'euros dans les rares magazines qui ne montrent que des produits parfaitement finis, et avares en méthodes et retour d'expérience... Reste le problème de la mise en avant des forums, plutôt que leur découverte par hasard...

Je finirai en rebondissant sur un sujet rapidement déjà évoqué, la "ringardise" du modélisme. C'est vrai qu'aujourd'hui, je ne met pas forcément en avant face aux inconnus que je fais du modélisme. Parce que c'est trop souvent pris pour du jeu, on construit des jouets, alors que je fais mes figurines parce que c'est le meilleur de tous les anti-dépresseur et parce que je crée quelque chose, comme un peintre sur toile. Ce préjugé est très nuisible à notre hobby, alors que lorsqu'on discute plus de reconstitution de paysages (dioramas), alors là on a plus de questions d'ordre techniques, comment on reproduit les arbres, l'eau, les gens s'intéressent.

Ce qui m'amène à me poser plutôt la question suivante : n'est-ce pas plutôt reproduire du matériel militaire qui semble gênant ?..

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum