Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink
Small Tracks 2.0
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

+10
Sgt Pepper
denis 94
ahmar30
gedeon
kurgan
marcelscott
Lostiznaos
step D
soixante17
track-teur
14 participants
Aller en bas
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Date d'inscription : 14/08/2014

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Jeu 24 Mar 2016 - 19:13
Merci Zeus et merci pour l'hommage à Paris, où je suis né il y a fort longtemps, rue de la Convention, c'est dire si je me sens républicain, voire même, parfois, un peu jacobin.

On continue avec un écho à la remarque de Lostiznaos. A la suite de l'entourloupe qui a frustré les Républicains de 1830 et porté au trône un Louis Philippe, j'évoquais la mémoire du peuple qui, en 1848, ne se laissa pas rouler une deuxième fois.

Quand au pouvoir, forcément conservateur, il se souviendra longtemps des ruelles du vieux Paris de 1830 et certainement de celles de 1848 davantage encore pavées. Quoi qu'on ait pu dire de ses projets d'urbanisme grandiose pour la ville, le Baron Haussmann, en perçant de larges boulevards, de larges avenues, aura d'abord en tête la préoccupation d'aménager la place suffisante pour mettre l'artillerie en batterie et pour faire charger les escadrons... ce dont Thiers profitera amplement lors de sa répression sauvage de la Commune: pardonnez-moi cette remarque que Monsieur de La Palisse ne renierait pas, les rues élargies sont plus difficiles à barrer et à défendre et, contre l'artillerie, les barricades de pavés non seulement ne tiennent pas mais constituent autant de pièges mortels car l'impact frontal de chaque boulet fait voler des dizaines de pavés qui sont autant de projectiles secondaires non moins meurtriers.

   Passons maintenant au diorama qui reprend, très modestement, quelques détails du récit précédent.
   Comme je l'ai écrit plus haut, un jour, après avoir revu des gravures et des photos de maisons anciennes du vieux Paris et amusé par ces parois ventrues qui sont un défi pluriséculaire au fil à plomb, je me suis décidé à construire une maison au 1/32e, mon échelle de prédilection lorsque je monte des figurines Historex, en m'inspirant de ces images. Je n'avais aucune idée en tête, seulement l'envie de reproduire.
   Selon ma technique habituelle - j'ai maintenant un recul de 18 ans qui me renseigne sur la "tenue" du procédé - j'ai choisi un contreplaqué fort de 15 mm. Si mes bases sont souvent en latté ou en aggloméré épais, solution anti voilage, je monte les murs d'élévation en contreplaqué d'épaisseurs variables selon les parois. L'avantage est à la fois la légèreté relative, la robustesse et la facilité d'assemblage, soit pas collage, par clouage simple, voire vissage pour ancrer les éléments lourds ou hauts. Avec mon expérience d'exposant, je me mets ainsi à l'abri  des mauvaises surprises car, trimbaler des plaquettes, avec les vibrations et les chocs, c'est toujours un risque pour ce qui nous prend tant d'heures à réaliser.
Le contreplaqué, comme tous les bois, est cher, trop cher. C'est pourquoi, régulièrement, je visite ma grande surface de bricolage, au rayon du bois à la découpe,  où j'ai la chance de trouver un plein caddie de chutes de CP ou d'agglo, un peu de mélaminé, parfois de l'isorel. L'intérêt est que le CP est d'épaisseurs différentes et les chutes sont suffisamment larges pour permettre une utilisation intéressante. Le caddie pour 10 €. Avec cette somme, généralement à la découpe, on achète un m² de CP de 12. Donc j'y trouve mon bonheur. Traçage, délignage à la scie à ruban puis passage à la scie à chantourner pour les ouvertures. Je fais un premier montage à peine pointé pour me rendre compte des proportions, de l'harmonie de l'ensemble et comparaison avec l'aide de "pépère", un vieux grenadier tête nue et sans bras, au garde à vous, complètement raté il y a bien longtemps. Depuis des décennies, il me sert d'étalon pour mes mesures des portes,  fenêtres et même hauteurs de plafond. Il m'évite bien des erreurs d'échelle disgracieuses. Le pré montage m'informe sur le respect de mon modèle quand il y en a un, c'est-à-dire pas souvent. 
   J'applique une couche d'enduit à l'eau dit "enduit universel". Avantage: séchage ultra rapide, ponçage fin possible, excellente possibilité de gravure, accepte toutes les peintures après primaire et, surtout, excellente adhérence au CP et au bois nu. Depuis 18 ans, je n'ai jamais constaté de fissurations, de cloquage, d'écaillage ou de décollement. Si les détails en saillie sont accentués,
une ou plusieurs couches d'enduit supplémentaires peuvent être nécessaires. Le reste est affaire de gravure à la pointe sèche ou à la fraise. Bien sûr, pour un mur de pierres ou de briques, il faut de la patience mais je préfère m'astreindre à ce boulot de bénédictin parce que je sais à l'avance que le résultat sera étonnant et que cela en vaut la peine.
   Ceux qui lisent mes posts pourront retrouver cette méthode décrite photographiquement dans le post "Un truc de ouf".

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar10

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar11
(Photos Armand FRASCURATTI)

Deux vues de la maison en carcasse. En tranche, le CP qui restitue à l'échelle 1 une paroi de 0,48m, ce qui, dans la construction ancienne bon marché, avec des matériaux variés et du remplissage, n'était pas rare. Ces parois s'amincissaient parfois au fur et à mesure de l'élévation. Si vous avez lu le texte, ces images se passent de légende commentée. Les saillies, corniches, enjolivures, rebords de fenêtres divers sont en bois collé ou pointé (parfois en balsa), soit en baguette fine, soit en moulure appropriée, posée avant l'enduit.
   A présent, quelques vues de la maison en cours d'achèvement (la patine n'est terminée).

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-vie18

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-vie12

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-vie16

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e25

Un aperçu de la toiture selon ma méthode en bandes de carton collées, chacune portant les tuiles en incision une par une.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-vie11

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-vie10
(Photo Armand FRASCURATTI)

Voilà ce que j'avais obtenu en premier, avec un modeste "effet ventru" (que j'aurais pu augmenter par une coupe en biseau de 2mm supplémentaires) et une patine inachevée. Avant montage définitif dans la caisse, profitant des "carreaux (vitres) cassés"
et des emplacements de tir de choix qu'ils représentaient, j'ai ajouté quatre fusils pointés. Au rez de chaussée de la façade en pignon, une petite boucherie et une petite boutique de commerce d'épices. Sur l'autre façade une entrée charretière. Les constructions anciennes populaires ne sortaient pas d'une épure d'architecte, c'est évident. Une gravure 1848 a été mon modèle.

   Toiture (pour mon pote step D). Pas doué pour les autres sortes, ma spécialité est la tuile plate (la plus facile). Je prends pour modèle la tuile Arboise ou de Bourgogne et pratique la pose traditionnelle (en vrai) qui implique, pour chaque tuile, un tiers bas 
(pureau) découvert et deux tiers recouverts. Devant la multiplicité des modèles, pour rester à peu près à l'échelle, pour des tuiles réduites à 5mm de large avec un pureau de 5mm,  également ce qui donne des tuiles de 15mm de long. J'ai simplifié la pose en découpant dans du dossier fort de 6/10es des bandes de 15mm de largeur. J'applique en butée chaque bande le long d'un gabarit encoché de 5 en 5 millimètres et, de la pointe d'un cutter, j'incise la bande à chaque encoche sur toute sa longueur. Puis, avec une paire de ciseaux, je parfais mes coupures simulant les joints sur 6 mm de long. J'en profite pour donner quelques coups de ciseaux qui "écornent" de ci de là les tuiles sur les bords apparents comme cela se constate sur les toitures. Comme procèdent les couvreurs, je démarre ma couverture par le bas avec un liston sur le bord pour surélever les tuiles et éviter le basculement de la première rangée raccourcie et je colle mes bandes en place. Chaque bande est collée de 5 en 5mm avec , d'une rangée à la suivante, un décalage d'une demi-tuile.
   Mon carton est de couleur bleue, teinté dans la masse. Je peins avec de l'acrylique rouge anglais ou terre de Sienne et je patine avec des jus de TOB, puis brossage à sec très léger d'ocre clair qui fait ressortir les arêtes et j'obtiens de belles tuiles vieillies. Un
brossage à sec de vert plus ou moins sombre (très localisé selon exposition) me donne, éventuellement, un effet de mousses dans les zones supposées ombrées.

   Si la maison forme le centre visuel du diorama, il faut aussi encadrer le regard et le guider vers elle par deux façades où la perspective est volontairement exagérée. Ces façades en hauteur sont des bouts de contreplaqué percé d'ouvertures elles mêmes taillées selon la perspective accentuée. Ce sont de simple bouts de bois de bric et de broc, comme dans les coulisses. C'est foutu comme l'as de pique mais l'effet est obtenu. On va s'en contenter.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e26

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e27
(Photos Armand FRASCURATTI)

Les bandes verticales figurent les façades des bâtiments de part et d'autre de l'ouverture, qui est la trouée de la rue. La perspective est volontairement forcée et destinée non à être scrutée mais à guider le regard vers le centre de la scène qui est le second plan.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e24

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e21
(Photos Armand FRASCURATTI)

Partie du décor d'arrière-plan. On voit que la peinture, de la gouache acrylique, a été appliquée directement sur le bois, à main levée, sans autre préparation que quelques coups de crayon pour guider la perspective. Ce n'est pas ce qui m'a demandé le plus de travail et je m'étonne encore de ma facilité d'exécution pour un résultat que j'estime correct.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e22

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e23
(Photo Armand FRASCURATTI)

Parois de gauche puis, au-dessous, paroi de droite du diorama. Peinture à la gouache à même le CP, à main levée, juste deux coups de crayon pour délimiter quelques lignes en perspective. A gauche, rue plane, à droite, rue en pente. Je n'en suis pas mécontent. Ca meuble sans attirer le regard car c'est tout sauf une oeuvre d'art, naturellement.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e20
(Photos Armand FRASCURATTI) Pas fameuse hélas.

Mise en place, derrière la barricade.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e15
(Photo Armand FRASCURATTI)

Vue de dessus de la barricade. Tout n'est pas mis encore en place.
La façade décor de gauche n'est pas encore fixée mais prévue et on peu voir, au sol, les mortaises logement des tenons qui vont servir à la fixer. C'est construit solide.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e11

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e13

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e16
(Photos Armand FRASCURATTI)

Derrière la barricade toujours.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-l_e19

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar13

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar14

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar15

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar13

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar12

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-bar11
(Photos Armand FRASCURATTI)

Deux lignards approchés trop près et abattus puis délestés de leurs armes. C'est le tout premier plan. La vue de face entre les fausses façades.

Maintenant, le final. Toutes les photos, maintenant, sont de ma femme Françoise PESCHARD FRASCURATTI et bien meilleures, heureusement.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio14

Le rapin touche son fusil et la vieille moustache est son poste, il recharge les fusils. Auprès de lui, une giberne, la caisse de cartouches et son litron. A gauche, le bougnat et le garde national.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio15

Inutile de vous présenter les personnages, vous les connaissez déjà sauf les deux ménagères qui apportent de quoi soutenir le moral des insurgés, du pain, du vin et une marmite de fricot. En raison du danger, un ouvrier leur enjoint de ne pas aller plus avant. On voit les devantures de la boucherie et du commerce d'épices. La devanture de la boucherie et sa porte sont à claire-voie car ces commerces devaient être ventilés en permanence, en l'absence de chambre froide pour la viande.
L'éclaire intérieur du diorama est allumé.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio17

Vue de face de la barricade à l'intersection de trois rues. Elle est au bout d'une rue montante, donc plus difficile à attaquer. Un canon de 4 a tenté d'ébranler l'amoncellement. Il n'a pu faire chuter que deux grosses poutres sans réellement entamer l'obstacle. Pour l'élévation d'une barricade, c'est là qu'on voit la supériorité de la poutre de grosse section sur les pavés: à l'impact, la poutre peut se casser sans se disjoindre ou se déplacer mais reste en place alors que les pavés jaillissent comme des étincelles et constituent autant de projectiles meurtriers. Oui, mais voilà, il est plus facile et rapide de dépaver une rue que de se procurer des grosses poutres... L'éclairage intérieur est allumé et les autres photos sont prises dans les mêmes conditions.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio17

Glissons latéralement vers la droite du diorama pour en apercevoir le flanc gauche avec la ligne de fuite en perspective, peinte comme vous savez. Je ne me serais jamais cru capable de réaliser du premier coup, au vol, cette perspective au demeurant très basique et qui en fera sourire plus d'un. Je suis assez fier de l'avoir réussie à mon avis. Les murs portent des impacts de balles, les poutres et la palissade aussi.

   On aura compris qu'on est en présence d'une petite barricade secondaire. Bien sûr, elle n'est pas d'une importance stratégique mais elle défend une intersection et, surtout, sa position empêche la troupe de contourner les gros obstacles principaux et, en cas de besoin, les insurgés peuvent se retirer dans deux directions. Les étages supérieurs des maisons sont autant d'observatoires d'où les gamins scrutent les alentours et les mouvements et sifflent pour donner l'alerte.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio24

   Nous connaissions l'ouvrier typographe. Oui, c'est un meneur comme beaucoup de ses compagnons d'imprimerie. Il vient juste de perdre son emploi au "National" après la saisie des presses par la police. Il organise l'émeute dans son quartier et encourage les autres en montant à son poste de tir. Le guetteur qu'on aperçoit dissimulé juste derrière Gavroche, a donné l'alerte en croyant déceler un mouvement. A ses côtés, on voit le bougnat et un ancien garde national et, derrière, le porte-drapeau. Les drapeaux sont faits d'une feuille d'étain enroulée d'un tour sur la hampe faire d'une section de 2mm de diamètre, martelé à un bout pour lui donner une forme lancéolée. Le collage est fait à la cyano. La peinture est de l'humbrol mat tout bête. Bien séchée, la mise en forme en plis tombants a été alors effectuée sans la moindre difficulté de même que les trous, déchirures et salissures et sans que la peinture ne s'écaille.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio25

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio26

   Nous retrouvons l'ouvrier menuisier, son compère et nos deux ménagères avec leurs paniers de victuailles. Petit aperçu, à droite de la rue en pente toute en perspective sur la paroi. Et nos deux demi-soldes, affiliés à une société secrète proche des Carbonari: "Allons vieux frère, encore quelques coups de fusil, peut-être les derniers... Si nous mourons, ce sera pour notre drapeau et pour l'Empereur, même s'il n'est plus là pour nous voir. Au moins,  lui ne nous aurait pas laissés crever de misère et de mépris comme ces chiens de Bourbons...".

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio28

La perspective de droite qu'on voit bien si on se déplace un peu sur la gauche. On a l'impression que la voie est en pente vers le fond. Ce n'est pas plus mal pour l'effet. Même technique de peinture sans recherche particulière et même pot pour votre serviteur qui se faisait une montagne de cette entreprise. Si l'éclairage intérieur n'est pas idéal pour la photo, pour le public, en expo, c'est parfait.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio29

Gavroche en majesté. Insouciant du danger comme beaucoup de mômes,  vraie image du titi parisien ou Poulbot avant l'heure, il ne peut s'empêcher de faire le pitre sans se douter qu'il offre une cible aux tireurs adverses. Cette audace lui sera fatale. Dès le début, j'avais prévu d'inclure dans cette présentation ce personnage de gamin espiègle et intenable. Puis, plus tard, à l'occasion d'une lecture,  j'ai appris que victor Hugo, dans sa description de l'insurrection et du personnage de Gavroche, s'était inspiré non des Trois Glorieuses mais des émeutes républicaines de 1832, consécutives à l'enterrement du Général Lamarque. Du coup,
le doute s'est installé dans mon esprit. Mais, par romantisme, je ne change rien et conserve l'enfant comme il est, là où il est.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio30

C'est la fin de cet article. Encore une photo. J'espère que cette tentative, à défaut de provoquer l'enthousiasme (n'exagérons tout de même pas... ) aura cependant réussi à vous intéresser un instant. Ce sera déjà un beau résultat. Ne me tenez pas rigueur de mes prises de pposition abruptes: elles ont jailli spontanément. Maintenant, vous les connaissez.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 40-dio31


                                                                                F I N


A+
Armand   dit track...
gedeon
gedeon
Sous-Lieutenant
Nombre de messages : 1616
Age : 58
Localisation : Moselle 57
Humeur : Toujours faire au mieux
Date d'inscription : 25/06/2015

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Jeu 24 Mar 2016 - 19:26
un veritable spectacle visuel. Bravo et encore Bravonumber-one-respect
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel
Nombre de messages : 18128
Age : 51
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Jeu 24 Mar 2016 - 21:04
C'est très recherché dans la conception, et on voit le résultat final, dont tu peux être très fier  Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 709348 Bravo
Lostiznaos
Lostiznaos
Commandant
Nombre de messages : 7289
Age : 60
Date d'inscription : 02/06/2013

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Jeu 24 Mar 2016 - 22:39
Certes!
Je parlais des trois couleurs, pas de leur disposition!

" Toiture (pour mon pote step D). Pas doué pour les autres sortes, ma spécialité est la tuile plate (la plus facile). Je prends pour modèle la tuile Arboise ou de Bourgogne et pratique la pose traditionnelle (en vrai) qui implique, pour chaque tuile, un tiers bas "

Ça j'aime! Salut Salut

Et pour le reste, c'est toujours aussi magnifique!
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 9:44
Merci à toi gedeon. Quand on connaît tes figurines, une appréciation de toi me flatte.
Merci Sgt Pepper. Tu me diras ce que tu préfères du texte historique (vraiment foisonnant mais l'Histoire de notre pays
                           est riche à souhait) ou sa traduction imaginaire en trois dimensions.
Merci à toi, Gilles ( Lostiznaos), l'homme de l'art, si je puis dire, qui as consenti à apprécier ma façon de poser les tuiles...

et merci à tous ceux qui aiment l'Histoire. Ce fut un énorme boulot. Je n'ai hélas plus les moelles pour
en entreprendre un nouveau. Qui veut prendre la suite ?  

A+
Armand
avatar
Invité
Invité

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 11:55
Que bel hommage pour une période qui était plus ou moins occultée des livres d'histoire de la Communale déjà a mon époque, qui est pas tres loin de la tienne.
 - Mon fief est mon Belleville - Ménilmontant ou nous avons eu mon épouse et moi les meilleurs souvenirs, dont la naissance de notre fils né en haut de la rue de Belleville ou nous y avons passées plus de 30 ans, apres nous nous sommes exilées au pays de mon épouse gardant au fond de moi mes 2 quartiers qui sont eux aussi tres chargés d'histoire avec la Commune de 1871 et bien plus tard, durant la 2eme WW le groupe Manouckian et bien d'autres encore.
le_sottevillais
le_sottevillais
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2132
Age : 51
Localisation : Sotteville les Rouen
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 09/07/2013

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 13:21
SUPERBE, un travail impressionnant Shocked , de très bonnes informations   Bravo  Armand Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 549934
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 7510
Age : 56
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 18:39
les dios c'est comme les verres de l'apéro, faut jamais dire que c'est le dernier......

Sinon au début du dernier post, la porte rouge de la boucherie ne me plaisait pas, mais alors pas du tout.....et puis dans la masse, elle apporte de la couleur, en fait, elle est très bien comme ça cette porte.

Ce dio est très bien aussi même si je préfère " un truc de ouf" qui est quand même le sommet....mais ça n'est que MON avis Very Happy .

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité.....Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Mur1 
Belge



Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Honneu10 www.defense.gouv.org
Jerry Can
Jerry Can
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 21072
Age : 55
Localisation : Québec, la vieille capitale
Humeur : Ces temps-ci, c'est un jour à la fois
Ma Photo : Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Srb-1010
Date d'inscription : 20/09/2010
https://pixelatiredaile.wordpress.com/

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 19:30
Superbe travail, avec une approche à la fois historique et artistique. J'aime beaucoup l'idée du trompe l'œil et jouer ainsi avec la perspective. Mon premier diorama explorait justement cette avenue. J'ai quelque sautre sidées dans mes "cartons". Ton projet apporte un souffle d'inspiration.

Merci pour tous ces détails entourant la conception et la réalisation.

_________________
Steeve "Jerry Can"
Aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ma vie 




En cours :  À venir
Terminés: Sdkfz 222 DAK ; Matilda Mk2; BA-64; Autoblinda AB-41; C15TA canadien; Marmon-Herrington Mk3; Renault-UE, Juno Beach-1944
Sur la glace: Staghound; M3 Grant; Marder 2; Sherman-ARV

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Srb_0910
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel
Nombre de messages : 18128
Age : 51
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Ven 25 Mar 2016 - 20:37
Bonsoir Armand, eh bien j'aime tout  Very Happy Le substrat historique comme sa traduction en trois dimensions
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Sam 26 Mar 2016 - 10:55
Salut à tous,
Comme je l'ai écrit, c'est une réalisation d'imagination. Tout est parti de la maison, construite en premier, à partir de cette gravure ancienne tirée de je ne sais où, mais datant du milieu du XIXe siècle car le graphisme est bien dans la manière de cette époque
(que l'on se souvienne, par exemple, de Daumier, certes sur des sujets tout à fait autres). Ce type de gravure précédait l'invention de la photographie. La difficulté a été de mettre cette maison en scène et d'articuler l'action représentée par les figurines dans un espace restreint compte tenu de "l'effet resserrant"  du décor latéral. Apparemment, cela vous a plu.

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Barric10

Merci Zeus, amoureux du vieux Paris. Ton Belleville - Ménilmontant a probablement bien changé par rapport à tes souvenirs. C'est devenu un quartier cosmopolite où l'on croise beaucoup de gens de "la diversité", selon la terminologie du politiquement correct. Pour prendre un exemple, ce quartier est probablement celui de la plus forte implantation parisienne de restaurants chinois et exotiques.

Merci Olivier (le_sottevillais). Quand tu émets un qualificatif élogieux, il a son poids.

Merci marcelscott, j'admire ton optimisme  mais je ne me crois plus capable d'entreprendre ce type de réalisation. A cause de la maladie, j'ai déjà du mal à maquetter.  Quant à comparer le diorama avec "un truc de ouf", ce n'est pas possible. On ne peut placer sur un même plan, une présentation FERMEE où l'action se concentre sur moins de 50 cm² avec une plaquette OUVERTE d'1,90m x 0,90m en 5 modules.

Merci à toi Steeve pour ton appréciation. Si ta passion pour les oiseaux te laisse le loisir de t'aventurer sur un dio véritable, je crois qu'on serait un bon nombre à s'y intéresser  intensément. Alors, fouille tes cartons...

Merci à toi, Sgt Pepper qui suis fidèlement mes posts et qui les apprécies. J'espère ne pas te décevoir.

Veuillez excuser ce soulignage intempestif, inutile et ridicule. Je ne l'ai pas souhaité et je ne sais comment m'en débarrasser.

A+
Armand
step D
step D
Colonel
Colonel
Nombre de messages : 12623
Age : 61
Localisation : carros Alpes maritimes
Humeur : parfois changeante
Ma Photo : Ceuille le jour sans te soucier du lendemain
Date d'inscription : 18/02/2012

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Sam 26 Mar 2016 - 11:19
Non seulement tous cela est magnifique et sacrément technique mais en plus tu es parti d'un document si on peu dire d'époque
Chapeau Monsieur number-one-respect Bravo le résultat en est d'autant plus bluffant
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Sam 26 Mar 2016 - 11:38
Merci à toi, step D.

J'avais oublié cette gravure  (Révolution de 1848) lors du début de ce post. Il a fallu, bien sûr, la réadapter parce que, au début, la maison  ne devait pas être l'élément de ce sujet de la Révolution de 1830. Puis, je suis revenu sur un contexte révolutionnaire
de barricade et, parce que l'amoncellement de pavés était difficile à réaliser et en intégrant que le Paris de 1830 était moins "pavé"
que celui de 1848, surtout dans les quartiers populaires, j'ai choisi une barricade plus hétéroclite.

A+
Armand
avatar
thibault_44
Major
Nombre de messages : 1000
Age : 33
Date d'inscription : 18/06/2013

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Dim 10 Avr 2016 - 11:08
bonjour,

Le travail fourni est fabuleux, la narration de l'histoire combiné au pas à pas est des plus agréable à suivre, on en redemande!

Bravo pour tout le travail fourni, c'est superbe Bravo Bravo
corbaindallas
corbaindallas
Commandant
Nombre de messages : 5091
Age : 52
Humeur : toujours zen
Date d'inscription : 26/07/2013

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Dim 10 Avr 2016 - 23:36
superbe Bravo Bravo
Jerry Can
Jerry Can
Aide de Camp
Aide de Camp
Nombre de messages : 21072
Age : 55
Localisation : Québec, la vieille capitale
Humeur : Ces temps-ci, c'est un jour à la fois
Ma Photo : Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Srb-1010
Date d'inscription : 20/09/2010
https://pixelatiredaile.wordpress.com/

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Lun 11 Avr 2016 - 3:39
Merci Armand pour ton message de motivation... Ces derniers jours, j'ai mis les pieds dans mon atelier... C'est un début Wink

_________________
Steeve "Jerry Can"
Aujourd'hui, c'est le premier jour du reste de ma vie 




En cours :  À venir
Terminés: Sdkfz 222 DAK ; Matilda Mk2; BA-64; Autoblinda AB-41; C15TA canadien; Marmon-Herrington Mk3; Renault-UE, Juno Beach-1944
Sur la glace: Staghound; M3 Grant; Marder 2; Sherman-ARV

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Srb_0910
avatar
track-teur
Lieutenant
Lieutenant
Nombre de messages : 2040
Age : 83
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch  - Page 2 Empty Re: Les Trois Glorieuses - Juillet 1830 - DIORAMA véritable - Historex 1/32e - Scratch

Lun 11 Avr 2016 - 9:02
Alleluia ! Steeve,

Sans t'influencer dans tes décisions, je me base sur ta qualité d'enseignant. Nul mieux que toi  sait comment découper
son temps. Peut-être me trompé-je, mais pour les photos d'oiseaux, la belle saison, avec sa lumière et sa douceur propice aux randonnées, est préférable, non ? On va dire que j'enfonce des portes ouvertes.
Alors que la mauvaise saison, peu claire, froide - chez vous c'est autrement plus impressionnant que chez nous - se prête, je le suppose, à un repli sur son atelier douillet.
La sagesse propose cette distinction.
Avec tes conseils avisés, avec tes superbes photos d'oiseaux, avec tes montages, beaux mais trop rares, c'est dire si on tient à toi.

A+
Armand
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum