Small Tracks 2.0
Si vous n'êtes pas connecté, vous n'aurez qu'un accès réduit aux fonctions de Small Tracks... alors connectez-vous maintenant si vous le souhaitez... ou enregistrez-vous si ce n'est pas encore fait... Wink
Small Tracks 2.0
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
4.99 €
Voir le deal

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par track-teur le Mer 28 Oct 2015 - 12:03

Salut à tous,
"Un truc de ouf", curieux titre, n'est-ce pas. Pour parler "jeune", c'est ce que j'ai trouvé après qu'on m'ait taxé à ce sujet de "malade", de "mégalo" ou carrément de "fou". J'ai voulu représenter par cette maxi-plaquette un peu du grand parc d'artillerie de la Grande Armée, là où se concentrait la réserve en batteries et où on retapait le matériel qui avait souffert mais qui était récupérable. 

Ce travail est bien entendu achevé depuis des années. J'en ferai l'historique. Mais j'ai eu, pour une fois, la bonne idée de prendre des photos de mon making of, ce qui va me permettre de vous le présenter un peu à la façon d'un  pas-à-pas.

Improprement appelé "diorama", le display (ce terme anglo-saxon me choque moins que diorama) surprend pas ses dimensions hors normes. On comprend d'emblée que, pour des raisons de manipulation et de transport, un fractionnement de l'ensemble était indispensable. C'est pourquoi cette maxi plaquette a été conçue en cinq modules de 0,90 m x 0,38 m rangés côte à côte, soit , en tout, 1,90 m x 0,90 m (hors moulure de bordure).  Chaque module a sa caisse de stockage et de transport, de hauteur variable en fonction des éléments de décor contenus.

Ce display ne représente qu'une toute petite partie du grand parc, lequel, dans son déploiement et lorsque la configuration des lieux le permettait, pouvait dépasser les largement les dix hectares. C'est une œuvre d'imagination, traitée à la façon naïve qui m'est propre, simple petit découpage d'un rectangle dans ce vaste ensemble. Pour être complet, il faut ajouter qu'un tel rassemblement de véhicules aussi divers nécessitait un nombre élevé d'attelages. C'est pourquoi le grand parc était flanqué d'une grosse unité du Train d'artillerie qu'on appelait le bataillon de parc à l'effectif normal de 800 hommes, encadrement compris, et de 1500 chevaux. On imagine les problèmes de logistique que ce nombre devait entraîner.

Compte tenu de ces impératifs, lorsque que l'Armée cantonnait, en Allemagne par exemple, le choix du lieu portait toujours sur un vaste espace dégagé, à l'écart de la ville elle-même, mais situé le plus près possible des ressources locales, immédiatement réquisitionnées: forges, fonderies, charronnages, charpenteries, menuiseries, mégisseries avec approvisionnement en eau et en fourrage. Le parc devenait une petite ville à lui tout seul.

Pour fixer les idées, mon choix s'est porté plutôt vers l'entrée du parc, très en gros un rectangle de 70 m sur 35 m, qui tiendrait à l'aise dans la Grande Cour d'Honneur des Invalides, avec même de la place de rab. 

Technique. Pour une bonne tenue de l'ensemble, et pour prévenir un "travail" toujours possible du matériau constituant la base, j'ai opté pour le bois le moins susceptible de jouer (surtout dans ces dimensions), à savoir du latté de 24mm. A lui seul, le poids assure une bonne stabilité. Pour garantir un minimum de rigidité et pallier les éventuels écarts de niveaux entre plaques, j'ai tout bonnement adopté la technique du tenon-mortaise qui m'apparaissait la plus simple à mettre en œuvre, compte tenu des limites de mon savoir-faire. En matière de tenon, je pensais initialement utiliser les petits tourillons de bois du commerce. Mais, afin de prévenir le sectionnement accidentel ou l'arrachage (décollage) du tenon (les tourillons du commerce sont souvent en bois exotique cannelé qui prend mal la colle), j'ai imaginé un tenon "incassable". J'ai choisi des grosses vis à bois classiques, à tête fraisée de 6mm de diamètre, mises en place dans l'épaisseur de la tranche, à 0,22 m de chaque extrémité. Le vissage a été mené jusqu'à disparition dans le bois de la partie filetée. Accrochée en profondeur sur presque 40mm, la vis ne risque aucun arrachage. La partie lisse de 20mm de long servira  de tenon une fois sectionnée à la scie à métaux la tête juste au ras de la collerette fraisée. Avec deux liteaux pointés sur la tranche à chaque en matière de guide, on repère, à la justaposition,  chaque bout de tenon ainsi créé sur la tranche du tenon voisin et on perce la mortaise au bon alésage.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_15

Un tenon réalisé selon l'explication ci-dessus. Cela n'a rien de sorcier. Sur une longueur de 0,90m, à 0,22m de chaque extrémité, après  un pré perçage bien droit en équerre, on visse jusqu'à introduction complète de la partie filetée. Puis on scie la tête de vis au ras de la collerette et on obtient un tenon solide dont la coupe sera chanfreinée à la lime, qu'on calera bien en place sur la tranche de la plaque juxtaposée. Après repérage, il ne reste plus qu'à percer la mortaise au bon alésage.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_16

C'est simple comme bonjour. Quand on est sur  des grandes  dimensions, il faut toujours se méfier des tables d'expo qui ne sont pas forcément toutes au même niveau. D'où mon choix.

Toujours en raison des dimensions de chaque module, j'ai renoncé à un assemblage par boulonnage par en dessous, ce qui m'aurait contraint à surélever la base et à assembler des bois "travaillant" peut-être différemment. Par ailleurs mon expérience des expos dans les lieux les plus divers et sur des tables, je le répète, pas toujours planes et de niveau, m'a fait estimer trop mal commode ce type d'assemblage. J'ai donc retenu le boulonnage latéral par équerres avec des écrous papillon, procédé pratique, solide et rapide.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_10

Une équerre en place à flanc de module. La partie vissée est dissimulée par un débord de la moulure creusé dans son épaisseur. Mais, franchement, ce n'est vraiment pas ce que regarde le public.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_11

Assemblage tout bête.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_12

La photo n'est pas bonne mais on a compris.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Photo_14

L'échelle Du 1/32e requiert plus d'espace qu'on ne croit généralement. L'atelier de montage doit donc correspondre à l'ambition du projet, en étant assez spacieux sur une table assez grande. J'ai eu cette chance en utilisant une ancienne table de salle à manger modulable avec une rallonge déployée, soit un espace disponible de 2,10m. Pour pallier le léger fléchissement de la rallonge à son bord libre, j'ai doublé la table avec une ancienne porte isoplane non gauchie (j'ai eu vraiment du pot) de 2,05m x 0,70m, immobilisée avec des serre-joints. Pour ce travail, c'était la base idéale, les 0,10m de porte-à-faux à chaque bout de module n'étant pas de nature à faire bouger le bois.

Pour aujourd'hui, ce sera tout. On n'en a pas terminé. Je vous promets une flopée de photos.

Cher COUTEAU BRUNO, toi qui a parlé de baver, il n'y a vraiment pas de quoi... "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 265475
A+
Armand  dit track...




A+

track-teur
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1971
Age : 82
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par step D le Mer 28 Oct 2015 - 12:23

Un travail de longue haleine avec toutes les explications ad hoc number-one-respect
step D
step D
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 10927
Age : 60
Localisation : carros Alpes maritimes
Humeur : parfois changeante
Ma Photo : hasta la vista
Date d'inscription : 18/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Lysander001 le Mer 28 Oct 2015 - 19:00

Excellent, encore des photos.... bounce

_________________
Travaux finis: Trop peu...
Travaux en cours: Beaucoup trop...
Lysander001
Lysander001
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 4211
Age : 41
Localisation : Mayenne 53320
Humeur : Toujours bonne, un poil impulsif.
Date d'inscription : 22/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Sgt Pepper le Mer 28 Oct 2015 - 20:42

Je m'installe et confortablement
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 14947
Age : 50
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par charlymic3 le Mer 28 Oct 2015 - 20:59

On est parti vers l'infini et au delà sur ce truc  lol! lol!


J'ai tout prévu , le siège confortable , le ravito et une boite de kleenex


Dernière édition par charlymic3 le Jeu 29 Oct 2015 - 8:58, édité 1 fois

charlymic3
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 666
Age : 52
Localisation : orleans
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par nono45 le Mer 28 Oct 2015 - 23:41

tres beau travail, vu la dimenssion pas le choix viement la suite.

_________________
" au danger, Mon Plaisir!" devise du 12 regiment de cuirrassiers....
nono45
nono45
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1940
Age : 36
Localisation : artenay
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm

Message par track-teur le Jeu 29 Oct 2015 - 11:52

Salut à tous et grand merci pour vos appréciations. Puisque vous semblez bien installés, je ne vais pas vous faire attendre pour continuer.

Tout d'abord, quelques exemples de la technique employée dans mon scratch, que ce soit pour des pierres, des murs, des sols, des briques, bref tout ce qu'on ne regarde pas forcément mais qu'on ne peut pas traiter par une impasse.
J'emploie un matériau simple, facile à appliquer et à travailler, qui se peint bien et pour lequel j'ai désormais un recul de presque vingt ans d'expérience. Je veux parler de l'enduit à l'eau tout prêt que j'achète en grande surface de bricolage en pots de 4 kilos. Selon les besoins, j'applique des couches plus ou moins épaisses, en tenant compte d'un séchage minimal entre elles afin d'éviter, selon la saison et la chaleur, une prise trop rapide pour des couches trop épaisses qui provoquent du craquelage.
Un pot se conserve pendant des mois si l'on prend la précaution, avant de le refermer, de faire couler sur toute sa surface un film d'eau de 5-6mm. A la réouverture, on fait écouler l'eau de surface et on travaille, sans même avoir besoin de touiller la matière.
Un fois bien sec, cet enduit se grave à la fraise, la pointe sèche, .., se ponce très bien, sans avoir besoin d'insister lourdement, et se peint bien après application du primaire de votre choix. Il va de soi que les acryliques sont tout à fait adaptés à ce matériau.
On m' a reproché parfois ce procédé : "Ouais, ton truc, c'est long, c'est chiant, on perd du temps à graver pierre par pierre...". Ma réponse est toujours la même: "Il faut savoir ce qu'on veut. J'emploie cette méthode et je la décris. Mais personne n'est obligé de me suivre. Il y en a bien d'autres qui donnent d'aussi bons résultats et même supérieurs. Moi, c'est mon truc. Sans plus".
Je précise que l'application de cet enduit, je la fais sur du bois: contreplaqué, bois massif, aggloméré, ... La tenue est excellente. Au bout de bientôt vingt ans, et dans les conditions normales de stockage sans humidité ni chaleur excessives, je n'ai connu ni décollement, ni fissuration, ni écaillage, ni craquelage. Le matériau appliqué est devenu inerte.
Le premier exemple concerne les sols des modules de ma plaquette. Photos prises en atelier.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r410

Je travaille ici sur le 5e et dernier module. Dans ma tête, j'avais déjà le plan de mon organisation et les éléments à mettre en place étaient prêts pour la plupart.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r411

Gravure d'un pavage à la pointe sèche. Selon mon idée, ce pavage est partiellement recouvert de terre ou de sable par ruissellement de pluie. La gravure est donc forcément irrégulière avec des plages plus ou moins étendues.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r412

La gravure produit des débris poussiéreux.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r413

Un coup d'aspirateur et on a un chantier propre pour la seconde gravure, celle qui va déterminer les pavés. A noter que les pavés à l'ancienne étaient nettement plus gros que ceux de nos villes (quand il en reste...).

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r414

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r415

Vous avez maintenant une idée très précise de ma méthode qui n'est pas originale, j'en conviens. Je n'ai pas inventé l'eau chaude. Cette technique appliquée pour les sols, est valable, selon moi, pour bien d'autres choses, j'en ai énuméré quelques unes en tête de ce post.

Maintenant, je voudrais vous décrire un élément de décor en scratch à 100% inclus dans cette plaquette. Il s'agit d'une fontaine d'époque Renaissance. J'oubliais de vous dire que cette maxi plaquette, je l'ai située quelque part en Allemagne, entre Bavière et Rhénanie, ce qui vous laisse du champ.
C'était la première fois que je me lançais dans un truc pareil, sans expérience ni recul, à tâtons et pas du tout sûr de réussir mon coup. J'avais vu quelques gravures anciennes donnant une vague idée de la fontaine, souvent surmontée d'une statuette. Ce que je craignais, c'était d'avoir à réaliser des sculptures: coup de pot, il n'y en avait pas en dehors de la statuette. Comment faire le bac? J'ai une petite scie à onglets qui me permet non seulement de couper à 45° mais aussi à 3 autres angulations. Pour la première fois de ma vie (et jusqu'ici la seule), j'ai réalisé ce que j'appelle une coupe 8e, terme probablement impropre, voire erroné. Dans mon esprit, je voulais réaliser un bac de forme octogonale (8, d'où le nom bâtard attribué à ma coupe).
Sur une petite plaque de contreplaqué de 5, j'ai tracé au compas et à la règle le contour et les lignes à partir du centre pour déterminer exactement les positionnements. J'ai pris ensuite du contreplaqué de 15 en bande de 40mm placé à chant et j'ai pratiqué mes coupes. Ce jour-là, je devais être béni des dieux car ma réussite a été totale du premier coup. Mis en place sur la plaque, les 8 côtés s'assemblaient pile poil, sans la moindre irrégularité ni écart. Aux innocents les mains pleines. Voyant cela, j'ai immédiatement collé mes côtés, contre cloutés quand ce fut sec et, sur la tranche supérieure, j'ai collé un petit liston en doucine (du commerce) juste un peu plus large pour faire un léger débord, coupé selon la même méthode.
La colonne a été faite d'un carré de pin du commerce surmonté, là aussi, d'un bout de plat en doucine, coupé en carré, doucine refaite sur deux faces de coupe.
Ensuite, plastification du bois, collage de morceaux de carte plastique de 2mm d'épaisseur pour simuler les pierres taillées en retrait d'angles, collage de deux têtes de lion Historex et rajout, dans leur gueule, d'un fragment de gaine électrique pour figurer le verseur.
La statuette, ma fille aînée qui collectionne les fèves de galette des rois, l'avait en double et me l'a donnée volontiers. Elle était juste en proportions et pouvait figurer un margrave médiéval.  C'était tout car, pour la peinture et la patine, là, je savais faire...

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 002-fo10

La voilà, vide.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 003-fo10

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 004-fo10 

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 005-fo10

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 006-fo10

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 007-fo10

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 008-fo10

C'est tout pour le moment. La suite montrera la fontaine remplie.
Encore mille merci à tous (il y a beaucoup de vues mais peu de retours, cela n'intéresse pas grand monde, apparemment). Merci.
A+
Armand  dit track...

track-teur
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1971
Age : 82
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par charlymic3 le Jeu 29 Oct 2015 - 12:07

C'est certain que tu n'as rien inventer dans tes méthodes mais ta réalisation , ta précision est remarquable et certainement pas a la portée du premier venu ....

Par contre dans tes explications tu parle de plastification du contreplaqué , peux tu m'en dire d'avantage ?

charlymic3
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 666
Age : 52
Localisation : orleans
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par step D le Jeu 29 Oct 2015 - 12:12

SI si moi ça m'intéresse et te suis avec grande attention ;j'ai trouvé plus barré que moi  
Mon addiction au grand dio doit remonter à ma plus grande enfance ou je me rappelle être tomber en admiration de la scène du siège  de la cathédrale de VEZELAY  et franchement j'aimerai bien y retourner (c'est juste un peu loin) 
Tract-Teur t'inquiètes tu as un admirateur qui n'en perd pas une miette Wink
step D
step D
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 10927
Age : 60
Localisation : carros Alpes maritimes
Humeur : parfois changeante
Ma Photo : hasta la vista
Date d'inscription : 18/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Sgt Pepper le Jeu 29 Oct 2015 - 12:20

Et tu n'est pas le seul Lionel à être fan, ce que tu réalises est magnifique Armand, et merci pour tes explications toujours détaillées
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 14947
Age : 50
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par marcelscott le Jeu 29 Oct 2015 - 15:09

moi, je ne suivais pas parce que j'avais raté le début, c'est tout con cette fontaine quand tu l'explique mais quel résultat........
je me demande aussi ce qu'est la plastification du contreplaqué scratch

mais maintenant je m'installe au moins jusque dimanche, après ça dépendra si je peux me connecter en Belgique.....mais je rattraperai de toutes façons dès mon retour....

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité....."Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mur1 
Belge



"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Honneu10 www.defense.gouv.org
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 7473
Age : 55
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm

Message par track-teur le Jeu 29 Oct 2015 - 18:40

Salut à tous et merci à nouveau.

Question posée: plastification.  Peut-on parler de technique? Je ne saurais le dire. Pour moi, c'est un procédé comme un autre qui remonte à plus de trente ans. Bien avant que je n'emploie, précisément, la technique de l'enduit à l'eau tout prêt, à graver dans un second temps. Je m'appliquais à coller de la carte plastique sur du bois, que ce soit pour faire des pavés, des moellons, des pierres, etc. 
Mais une colle simple ne donnait que des résultats médiocres. Alors, l'idée m'est venue de "préparer" mon support bois. A l'époque, le trichloréthylène était encore en vente libre. Le terme "plastification" est peut-être impropre, c'est ma façon de désigner l'opération. Je préparais un jus de trichlo pur dans lequel je faisais dissoudre des menus fragments de polystyrène expansé. D'abord très peu. J'appliquais au pinceau ce jus très peu concentré donc très fluide sur mon bois propre et sec. Le jus pénétrait quasi instantanément, un peu plus lentement dans le bois massif. Je laissais sécher 20 minutes et je repassais une seconde couche avec un jus un peu plus épais (avec plus de polystyrène expansé). Séchage 30 minutes pour une complète pénétration, moins rapide que la première. Une troisième couche encore plus épaissie était appliquée, pénétrant très lentement et nécessitant un séchage d'une heure 30 au moins. la partie du jus qui n'avait pas pénétré (preuve que l'intérieur n'était pas loin de la saturation formait) à la surface du bois une pellicule solide en croûte. Dans la plupart des cas, 3 applications suffisaient. Au bout du temps de séchage, je pouvais coller en place ma carte plastique avec un jus très épais qui était ma colle définitive. Je n'ai jamais eu de décollement et, à l'occasion d'une expérience de décollement pour éprouver la solidité, j'ai dû employer un ciseau à bois sur la tranche entre plastique et bois. Rien à faire, le plastique n'a pas été décollé sauf les 2 premiers millimètres. Par contre, même en dirigeant au mieux  mon ciseau, j'ai arraché des lambeaux de bois.
Je n'emploie plus cette technique et on ne trouve plus de trichlo (en France). Fermez le ban.
Voilà jeunes gens ce que j'appelais plastification. Appelez-la comme vous voudrez.

Et si on revenait à ma fontaine. Pour la remplir...

Une fois que tout était sec, il a fallu s'assurer que le bac formant moule était parfaitement étanche. Pourquoi? Parce que j'avais opté pour une eau faite de résine. C'était une résine à base de styrène à deux composants, de la qualité résine d'inclusion. Elle donne d'excellents résultats. Mais c'est une farceuse car, bien qu'elle se présentât sous une forme de sirop tellement épais qu'il semble pâteux, elle trouve le moyen de se glisser sournoisement dans la moindre fente si ce n'est une simple fissure. Donc, 22 pour le bac. J'ai appliqué mon enduit (toujours le même) dans tout l'intérieur. Une fois sec et devenu inerte, le bac avait l'aspect de la pierre et étanchéité garantie. Là encore, pour cette opération qui était une première pour moi, réussite totale et du premier coup. Un peu de peinture acrylique d'un beau vert épinard descendu avec de l'ocre jaune et une pointe de jaune franc et j'avais un fond de mousse comme en ont les vieilles fontaines.
PRECAUTION: cette résine d'inclusion est toxique dans un local fermé et sans aération. M'en fous, j'ai fait ça dehors, au soleil, un jour sans vent (re-coup de pot). Comme indiqué, j'ai fait des passes de 5-6mm à peine d'épaisseur. Puis 24heures de prise et de séchage. Le lendemain, rebelote, une nouvelle passe de 5-6mm et 24 heures de pause. Le lendemain... etc., la même opération répétée 5 fois pour obtenir le niveau voulu.
J'ai oublié de vous dire qu'à l'issue d'une passe, je protégeais mon travail contre les poussières éventuelles amenées par le vent (chez nous, 2 jours sur 3). Mais ça restait à l'air sous ma terrasse couverte.
Le dernier jour, à la 6e passe, j'ai attendu le début de prise de la résine. J'avais préparé de quoi faire les deux jets. Lorsque ça a commencé à se solidifier, j'ai fait dans l'eau à la surface un petit trou sous chaque jet. J'ai pris deux bouts de câble téléphonique à la bonne longueur d'1mm de diamètre à gaine transparente, je les ai dénudés à un bout sur trois millimètres et engagés dans les verseurs avec une goutte de cyano, l'autre extrémité étant dans le petit trou à la surface de l'eau. Avec un pinceau usé à jeter, j'ai ridé assez profondément la surface en ronds concentriques en même temps que ça se solidifiait. En outre, avec le restant de résine du gobelet mélangeur qui se prenait aussi, j'ai passé un peu de résine le long de mes gaines pour bien simuler l'eau en mouvement jaillissant. Le coup de bol m'a accompagné sur toute la ligne. Ce fut une réussite totale une fois le tout solidifié. 
Vous allez me demander pourquoi autant de passes de si faible épaisseur. Tout bonnement pour éviter une prise trop dure et trop rapide (facilitée quand épaisseur est trop forte) et qui entraîne deux inconvénients 1) un ridage accentué en surface entre 2 passes qui se voit et brouille la limpidité,  2) un retrait d'un à deux mm sur les bords qui se voit, qu'on ne peut plus rattraper et qui fait particulièrement moche.

Quand ce fut sec et dur, un poil de peinture blanche sur les crêtes des vaguelettes pour faire l'eau qui mousse et le tour était joué...


Si vous voulez vous donner la peine de juger par vous-mêmes...  

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00110

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00210

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00410

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00510

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00610

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00710

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-00810

Je ne sais ce que vous en penserez, mais, pour moi, c'est sans commentaires.

That's all Folks!
A+ et bonne soirée.
Armand  dit track...

track-teur
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1971
Age : 82
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Sgt Pepper le Jeu 29 Oct 2015 - 18:45

Quel talent ! L'eau, sa couleur, son rendu, une merveille
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 14947
Age : 50
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par charlymic3 le Jeu 29 Oct 2015 - 18:57

Merci pour l'explication de la "plastification" . Tu as du te ramonner les poumons avec cette technique lol! lol!

Par contre si le reste du display est du meme niveau que ta fontaine tu me le dis, je cours me suicider de suite  mdr mdr

charlymic3
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 666
Age : 52
Localisation : orleans
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par marcelscott le Jeu 29 Oct 2015 - 19:05

Pour habiter en Provence pas loin de chez toi, je m'y connais un peu en fontaines que l'on trouve un peu partout ici. La tienne est vraiment FORMIDABLE, quelle patience mais le résultat vaut vraiment le coup.....

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité....."Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mur1 
Belge



"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Honneu10 www.defense.gouv.org
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 7473
Age : 55
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par COUTEAU BRUNO le Jeu 29 Oct 2015 - 20:53

Si si moi aussi je suis un grand admirateur de tout ce que tu nous présente. Ta fontaine est à tomber. En plus d'être un excellent monteur de dio, tu es aussi excellent pédagogue. Merci Armand.
COUTEAU BRUNO
COUTEAU BRUNO
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 2679
Age : 55
Localisation : 44340 Bouguenais
Humeur : ça dépend des jours
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm

Message par track-teur le Jeu 29 Oct 2015 - 21:16

Merci Bruno (si tu baves...un peu, tu peux toujours te laver dans la fontaine, l'eau semble propre...),
Merci marcelscott, merci Charly (si tu veux en finir avec la vie, pends-toi... au cou de ta douce), merci Sergent,
Vous êtes sympa.
L'aventure n'est pas terminée et vous aurez encore des photos à vous mettre sous les yeux.
Bonne soirée
et à+
Armand

track-teur
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1971
Age : 82
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par COUTEAU BRUNO le Jeu 29 Oct 2015 - 21:18

on en veut encore, tout pleins de photos.
COUTEAU BRUNO
COUTEAU BRUNO
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 2679
Age : 55
Localisation : 44340 Bouguenais
Humeur : ça dépend des jours
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm

Message par track-teur le Ven 30 Oct 2015 - 11:36

Coucou, me revoilà pour la suite. Encore merci à vous. Sergent, tu as parlé de talent: c'est un bien grand mot. Je ne crois pas en avoir de plus que chacun de vous. En revanche, ce qui est certain, c'est que, pour un essai, une première dans un domaine totalement inconnu, les planètes devaient bien se goupiller pour moi car j'ai bénéficié d'une série de coups de bol assez extraordinaire.

Puisque vous avez aimé ma fontaine, j'ai retrouvé 4 photos de sa mise en place sur le module. Photos d'atelier au flash en cours de montage. Tiens! Serais-je en train de faire un pas-à-pas?

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r424

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r425

Profitez pour jeter un œil sur la maison de maître à l'arrière plan. D'autres suivront.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r426

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mko_r427

Un petit coup d'œil au bûcher, dans le fond que, hélas, je n'ai pratiquement pas photographié et je le regrette. A part une scie Historex, tout y est scratch, y compris la cognée.
Les bûches sont de bois naturel issu de mes élagages de jardin, séchés et refendus au canif.

Cette vue sur la maison, qui pour moi, n'était qu'un élément de décor, m'amène à vous en proposer un autre. Il s'agit de la porte d'entrée du camp. Comme la maison, c'est un décor et, pour cette raison, il est tronqué. A l'origine, au Moyen Age,  c'était un bâtiment imposant, deux fois et demi plus haut, qui était enchâssé dans les remparts de la ville, dont il était la porte d'entrée,  et qui servait d'observatoire aux veilleurs, comme partout ailleurs à cette époque de guerres et de sièges. D'autant plus que nous sommes en Allemagne et que, les querelles de germains étant devenues proverbiales, la vigilance devait s'imposer. Lorsque, avec le temps, les remparts, devenus inutiles, furent démantelés, comme en beaucoup d'endroits, il servirent de carrière de pierres pour les constructions avoisinantes. Le bâtiment, désaffecté, connut le même sort jusqu'au jour où les échevins décidèrent d'arrêter le massacre en faisant poser une toiture sur le tronçon restant et en le réhabilitant comme bâtiment municipal. D'autant plus que, la maison de maître que vous avez découverte n'était autre que celle du bourgmestre, expulsé et la maison réquisitionnée pour y loger le commandant du camp et ses officiers.
Cette pratique fut courante en Allemagne sous l'Empire où une grande partie de l'Armée cantonnait. En 40, ils nous l'ont rendu au centuple. Je l'ai vécu.

Cet élément de décor, je l'ai transformé en poste de garde à l'entrée du camp, qui, selon mes précédentes explications - le restant de rempart en témoigne - est en dehors de la ville tout en étant tout contre.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak17

Un bout de rempart subsistant. Toujours la même méthode: du contreplaqué épais, application d'enduit à l'eau tout prêt, gravure à la fraise pierre par pierre, bosselage des faces apparentes, peinture et patine.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak10

Ensemble du bâtiment de face. Je me suis efforcé de rester dans des proportions valables et harmonieuses parce, naturellement et comme d'hab, j'ai travaillé sans plan ni cotes, au pif, à partir de vagues souvenirs d'un voyage en Allemagne et 1956.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak11

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak12

De côté, on voit bien que la construction est volontairement tronquée.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak13

Qui dit bâtiment tronqué pour servir de décor, dit astuce pour rétablir un aspect réel voire vivant et, pour cela, il faut un trompe-l'oeil. C'est ce que j'ai réalisé en 75 minutes: il y avait presque 60 ans que je n'avais plus touché une boîte d'aquarelle, mon adolescence quoi. Au-delà de la voûte, j'ai imaginé quelques maisons de la ville. C'est basique.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak14

Une fenêtre à l'ancienne. Je précise que je n'avais pas encore totalement affiné ma méthode à l'enduit. Aussi, pour ce qui est des pierres encadrant les fenêtres, la porte ou les angles de murs, ce sont des morceaux de carte plastique collés (selon ma méthode de plastification déjà décrite), travaillés à la fraise. Par contre, les pierres de taille sont gravées dans l'enduit.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak15

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak16

Pendant que nous y sommes, un coup d'œil sur la maison de maître à l'allemande. Vous en verrez d'autres vues.

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak19

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak18

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 40-mak20

A construire cette maison en contreplaqué, bois massif, carte plastique et enduit à l'eau, plus le carton de la toiture, j'ai pris un pied extraordinaire. Là encore, c'était une première que je n'ai pas réitérée depuis (2007) mais qui pourrait bien refaire surface.  

Au fait, mes amis, tout ce scratch, vous imaginez le nombre d'heures passées ?


Une pause, jeunes gens et à bientôt.
Armand   dit track...

track-teur
Lieutenant
Lieutenant

Nombre de messages : 1971
Age : 82
Localisation : Côte d'Azur
Humeur : selon la santé, donc parfois sombre
Date d'inscription : 14/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par gedeon le Ven 30 Oct 2015 - 12:03

Superbe travail de patience, bravos Bravo number-one-respect number-one-respect "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 709348
gedeon
gedeon
Sous-Lieutenant

Nombre de messages : 1512
Age : 56
Localisation : Moselle 57
Humeur : Toujours faire au mieux
Date d'inscription : 25/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par charlymic3 le Ven 30 Oct 2015 - 12:23

C'est grandiose  "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 709348 "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 709348 "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 709348


Mais tu ne vas pas t'en tirer sans une volée de questions " connes" .

-Comment réalise tu ton vitrage et surtout comment arrive tu as occulter tout en donnant cette profondeur ?

- sur la maison je suppose que les poutres sont en balsa mais comment fait tu pour monter tout cela ?

- J'imaginais la fontaine au milieu d'une place toute pavée . Est-ce que ta disposition est conforme a ce qui ce fesait a l'époque ?

charlymic3
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 666
Age : 52
Localisation : orleans
Date d'inscription : 11/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par step D le Ven 30 Oct 2015 - 12:46

Ho la la quel travail
Merci pour ton tuto sur la fontaine (très belle réalisation)
He be au vues des dimensions tu as du y passer un sacré moment voir même plusieurs années TOTAL RESPECT cheers
Bon allez régales nous encore de ton savoir faire
step D
step D
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 10927
Age : 60
Localisation : carros Alpes maritimes
Humeur : parfois changeante
Ma Photo : hasta la vista
Date d'inscription : 18/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Sgt Pepper le Ven 30 Oct 2015 - 13:13

Les effets de perspective sont bluffants
Sgt Pepper
Sgt Pepper
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 14947
Age : 50
Localisation : CHÂTILLON-SUR-SEINE
Humeur : Des fois quand ça va pas...Ca va pas
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par marcelscott le Ven 30 Oct 2015 - 14:03

a chaque fois que je vois un élément, je me dis : celui là, c'est le plus beau......et puis, à chaque fois je retombe sur un autre qui m'attire encore plus.....comme tu dis, un truc de ouf.....

pour moi, deux coups de cœur, le rendu de l'eau qui filtre de la fontaine et l'écoulement par le caniveau ainsi que les traces de pas alentour et le rendu du bois des colombages.....mais combien d'heures cumulées as tu passé sur ce dio qui n'en est qu'au début ????,

_________________
pour le fun et le progrès.......  L' idiotie n'a pas de passeport, ni de nationalité....."Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Mur1 
Belge



"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Honneu10 www.defense.gouv.org
marcelscott
marcelscott
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 7473
Age : 55
Localisation : moustiers sainte marie
Humeur : Camerone, le 30 avril 1863
Ma Photo : chaque jour une pensée pour nos gars en opex
Date d'inscription : 24/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par COUTEAU BRUNO le Ven 30 Oct 2015 - 17:23

Pour moi tu as été béni des dieux ou une bonne fée c'est penché sur ton berceau pour te donner des mains aussi talentueuses. number-one-respect Bravo "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 709348 "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI 549934 Je ne vois pas d'autres explications.
COUTEAU BRUNO
COUTEAU BRUNO
Aide de Camp
Aide de Camp

Nombre de messages : 2679
Age : 55
Localisation : 44340 Bouguenais
Humeur : ça dépend des jours
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

"Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod -  56 et 54 mm FINI Empty Re: "Un truc de ouf" - Historex, Metal Modeles; Nemrod - 56 et 54 mm FINI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum